La poltique stalinienne intégra et réprima toutes les nationalités

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations [ modifier ]

« Les années staliniennes douloureuses pour toutes les nationalités de l'URSS le furent aussi pour les juifs. Il y eut des procès et des exécutions parmi les juifs comme parmi les Russes et les autres peuples de l'Union. Il y eut des ministres juifs dans le premier gouverment de Lénine, il y en eut aussi dans les gourvernements de Staline jusqu'en 1939. La situation des Juifs sauf lors de cette période noire de la fin du stalinisme a été semblable à celle des autres Soviétiques. »
Lily Marcou, Les défis de Gorbatchev, p.237, livre II, Plon, Paris, 1988.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments [ modifier ]

Le 14 mai 1947 à la tribune de l'ONU Andréi Gromyko rappelle "les souffrances extraordinaires que le peuple juif a subies pendant la guerre."

Page détaillée
Le 14 mai 1947 à la tribune de l'ONU Andréi Gromyko rappelle "les souffrances extraordinaires que le peuple juif a subies pendant la guerre."
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]
« "Il est difficile de les exprimer par des colonnes de chiffres abstraits indiquant le nombre de pertes en vies humaines infligées au peuple juif par les occupants fascistes. Dans les territoires sur lesquels s'est étendue la domination hitlérienne, les juifs ont été presque tous exterminés. Le nombre total de juifs tués parles bourreaux fascistes est d'environ six millions. Seulement un million et demi de juifs environ ont survécu à la guerre en Europe occidentale. Mais ces chiffres ne suffisent pas pour se rendre compte de la situation pénible dans laquelle se sont trouvés un très grand nombre de juifs après la guerre. Une énorme proportion de juifs se sont trouvés sans patrie, sans abri et sans moyen de subsistance. " L'engagement soviétique ne faisait que commencer. En novembre la délégation soviétique approuva complètement la création d'un état juif. L'URSS apparaissait comme la seule puissance à soutenir sans réserve la cause juive. »
Lilly Marcou, Les défis de Gorbatchev, p.233, Plon, Paris, 1988.

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]