La militarisation du travail est une préfiguration sous Lénine du travail forcé instauré par Staline

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
flèche vers le haut dans un cercle Cet argument est un sous-argument de Lénine a militarisé le travail
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
La militarisation du travail a été catastrophique dans la région du Donbass
Trotski a théorisé la militarisation du travail
La militarisation du travail est une préfiguration sous Lénine du travail forcé instauré par Staline
Aucune objection n'a été entrée.
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

« Toutes ces mesures allaient à l’encontre des idées d’égalité et de « rationnement garanti » dont se berçaient encore maints ouvriers, abusés par la mythologie ouvriériste bolchevique. Elles préfiguraient, de manière remarquable, les mesures anti-ouvrières des années 30. Les masses ouvrières n’étaient que de la rabsila (la force de travail) qu’il fallait exploiter de la manière la plus efficace possible, en contournant la législation du travail et des syndicats inutiles réduits au simple rôle d’aiguillons de la productivité. La militarisation du travail apparaissait comme la forme la plus efficace d’encadrement de cette main-d’œuvre rétive, affamée et peu productive. On ne peut manquer de s’interroger sur la parenté entre cette forme d’exploitation du travail libre et le travail forcé des grands ensembles pénitentiaires créés au début des années 30. Comme tant d’autres épisodes de ces années matricielles du bolchevisme – qui ne sauraient être réduites à la seule guerre civile –, ce qui se passait dans le Donbass en 1921 annonçait un certain nombre de pratiques qui allaient être au cœur du stalinisme. »
Nicolas Werth, Le livre noir du communisme, Robert Laffont, Paris, 1997.

[ + Ajouter une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ + Ajouter une référence ]