La méthode Céline Alvarez s'adapte au fonctionnement naturel de l’enfant

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
pouce d'argument Cet argument est un argument POUR dans le débat La méthode Céline Alvarez révolutionne-t-elle l'école maternelle ?
.

Présentation de l'argument

Le système scolaire entrave le fonctionnement naturel de l’enfant et la méthode de Céline Alvarez non : la pédagogie Montessori s’adapte au fonctionnement naturel de l’enfant

Citations

« Je voulais tester une démarche pédagogique adaptée au fonctionnement humain. […] J’ai vu de nombreux enfants « décrocher », parce qu’ils ne rentraient pas dans le moule de l’Education nationale. »
Céline Alvarez, Philosophie Magazine.
« La pédagogie actuelle n’est pas vraiment une pédagogie. C’est une tradition d’enseignement infondée scientifiquement. »
Céline Alvarez, Psychologie Positive.
« Maria Montessori, notamment, a mis en œuvre une approche s’adaptant au développement naturel de l’enfant et soutenant le déploiement de son potentiel grâce à un environnement matériel et humain adapté. Dans cet environnement, l’autonomie et la responsabilisation de l’enfant sont mises en avant, notamment par la liberté de mouvement et de choix des activités. »
Céline Alvarez, Philosophie Magazine.

[ + Ajouter une citation ]

Sous-arguments

[ + Ajouter un sous-argument ]

Objections

Les enfants arrivent à l’école avec déjà un vécu

Page détaillée
Les enfants arrivent à l’école avec déjà un vécu
[ Modifier ]
La nature enfantine qu'évoque Céline Alvarez est altérée par le fait que les enfants arrivent à l’école avec déjà un vécu.
« La première question est évidemment celle de la réalité de cette nature enfantine, ce que Céline Alvarez appelle le « fonctionnement naturel de l’enfant » car il n’aura échappé à personne que l’enfant scolarisé à l’école maternelle a déjà construit, au travers de ses relations sociales, une représentation de l’école, du savoir, de l’apprentissage. »
Paul Devin, « Les vérités de Céline Alvarez », Mediapart (blog), 01/09/2016.

Le travail de l'enseignant est aussi de construire une volonté d'apprendre

Page détaillée
Le travail de l'enseignant est aussi de construire une volonté d'apprendre
[ Modifier ]
« C. Alvarez préconise de se servir des motivations naturelles de l’enfant, or le travail de l’enseignant est de construire les motivations nécessaires pour permettre des apprentissages. En ne se préoccupant que des motivations naturelles de l’enfant, on accroit les inégalités entre ceux qui construisent des motivations permettant la réussite et ceux qui ne les construisent pas. « C’est sur un postulat de fondement naturel que fonctionne, dans les écrits de Céline Alvarez, la notion de motivation pour laquelle elle affirme que « l'être humain n'apprend pas ce qui ne le motive pas et que tant qu'on impose les sujets, l'enfant ne peut pas apprendre ». Le travail de l’enseignant n’est pas de répondre aux seules motivations « naturelles » mais de construire les motivations nécessaires pour permettre des apprentissages. Et cela procède d’équilibres complexes dans lesquelles l’enseignant ne peut contenter des dynamiques motivationnelles parce que l’enjeu fondamental n’est pas de motiver à une activité mais de construire une volonté d’apprendre, de permettre à un enfant de découvrir les enjeux émancipateurs du savoir »
Paul Devin, Blog sur médiapart.

[ + Ajouter une objection ]

Références

[ + Ajouter une référence ]


Débat parent