La méthode Céline Alvarez produit une précocité dans les apprentissages

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations [ modifier ]

« Les élèves savaient se contrôler, il n’y avait pas de chahut : chacun allait chercher son activité avec enthousiasme. Surtout, certains enfants commençaient à savoir lire et calculer, même avec des opérations à quatre chiffres ! […] Des enfants de maternelle n’étaient pas censés en savoir autant ! »
Stanislas Dehaene, Philosophie Magazine.
« Il me semble surtout capital de commencer l’apprentissage de la lecture dès que les enfants le veulent ! »
Céline Alvarez, Philosophie Magazine.
« C'était stupéfiant, se souvient le scientifique, de voir les performances remarquables de ces enfants, qui ne bénéficiaient pourtant d'aucun soutien ou environnement favorable à la maison. »
Stanislas Dehaene, Télérama, 19/02/2016.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections [ modifier ]

Une précocité pas comparable

Page détaillée
La précocité des élèves avec la méthode Céline Alvarez ne peut pas être comparée
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]
« [...] précocité pas comparable puisque « Rappelons que l’apprentissage de la lecture ne commence en France qu’en CP, à l’âge de six ans. »
Laurence De Cock, Revue du Crieur.
Voir plus...
« Il est établi que si l’on enseigne plus tôt la lecture, une partie non négligeable des enfants y parvient »
Roland Goigoux, Le Monde.

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]

Débat parent