La Tchéka a procédé à de nombreuses exécutions sommaires à partir de février 1918 en Russie

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
flèche vers le haut dans un cercle Cet argument est un sous-argument de Lénine a instauré la terreur dès son arrivée au pouvoir
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Lénine a instauré la terreur dès décembre 1917 avec la création de la Tchéka
Lénine a instauré la terreur en avril-mai 1918 en Crimée
Lénine a instauré les premières mesures du communisme de guerre dès mai-juin 1918
Lénine a instauré la Terreur rouge en août 1918
La Tchéka a procédé à de nombreuses exécutions sommaires à partir de février 1918 en Russie
La terreur blanche, occultée dans ce dossier, a largement précédé la terreur rouge
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

« Le 21 février 1918, face à l’avance foudroyante des armées allemandes, consécutive à la rupture des pourparlers de Brest-Litovsk, le gouvernement proclama « la Patrie socialiste en danger ». L’appel à la résistance contre l’envahisseur s’accompagnait d’un appel à la terreur de masse : « Tout agent ennemi, spéculateur, hooligan [voyou], agitateur contre-révolutionnaire, espion allemand, sera fusillé sur-le-champ. » Cette proclamation revenait à instaurer la loi martiale dans la zone des opérations militaires. Avec la conclusion de la paix, le 3 mars 1918 à Brest-Litovsk, elle devint caduque. Légalement, la peine de mort ne fut rétablie en Russie que le 16 juin 1918. Néanmoins, à partir de février 1918, la Tcheka procéda à de nombreuses exécutions sommaires hors des zones d’opérations militaires. »
Nicolas Werth, Le livre noir du communisme, Robert Laffont, Paris, 1997.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]