Lénine crée la catégorie d'« ennemis du peuple » dès 1918

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations [ modifier ]

« Les premiers massacres de « suspects », otages et autres « ennemis du peuple » enfermés préventivement, et par simple mesure administrative, dans des prisons ou dans des camps de concentration, avaient commencé en septembre 1918, lors de la première Terreur rouge. Les catégories de « suspects », « otages », « ennemis du peuple » ayant été établies, les camps de concentration étant rapidement opérationnels, la machine répressive était prête à fonctionner. L’élément déclencheur, dans une guerre aux fronts mouvants, où chaque mois apportait son lot de retournements de fortune militaire, était naturellement la prise d’une ville occupée jusqu’alors par l’adversaire, ou, au contraire, son abandon précipité. »
Nicolas Werth, Le livre noir du communisme, Robert Laffont, Paris, 1997.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections [ modifier ]

Ce ne fut pas Lénine lui-même mais l'attentat dont il fut l'objet qui imposa en septembre 1918 aux bolcheviks jusque là très patients la notion "d'ennemi du peuple"

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

La notion d'"ennemi du peuple" fut invoquée la première fois en juillet 1917 à l'encontre des Bolcheviks

Page détaillée
La notion d'"ennemi du peuple" fut invoquée la première fois en juillet 1917 à l'encontre des Bolcheviks
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]
« Vous dites que nous avons déclaré le KD "ennemi du peuple". Oui nous l'avons fait exprimant ainsi la volonté du deuxième congrès des Soviets des députés ouvriers et soldats (...) On nous disait en juillet : nous allons vous déclarer "ennemis du peuple". Et nous répondions "essayez seulement ". Messieurs les bourgeois auraient pu dire cela ouvertement au peuple ; mais ils ne l'ont pas fait, ils ont employé tout ce qu'ils pouvaient d'insinuation, de calomnie et d'injure. Lorsque la bourgeoisie a déclenché la guerre civile, nous en avons été témoins, elle a provoqué l'insurrection des junkers et nous, les vainqueurs, nous nous sommes montrés charitables à son égard (...) Nous voyons bien que le complot des Cadets se poursuit, nous voyons bien qu'ils organisent une insurrection contre les Soviets au nom de leurs sacs d'or, de leur cupidité et de leurs richesse, c'est pourquoi nous les déclarons ouvertement "ennemis du peuple" »
Lénine, « Discours au Deuxième congrès pan-russe des soviets de députés paysans, 2 décembre (15 décembre) 1917 », Devant la révolution. Débats et combats politiques en 1917 présentés par Guillaume Fondu, p.162-163, Éditions sociales Les parallèles / 1917 + 100, Paris, 2017.

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]