Lénine considérait la guerre civile comme une guerre sans limite de moyens

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
flèche vers le haut dans un cercle Cet argument est un sous-argument de Lénine considérait la guerre civile comme une guerre sans limite
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Lénine considérait la guerre civile comme une guerre sans limite de moyens
Lénine considérait la guerre civile comme une guerre sans limite d'espace
Lénine considérait la guerre civile comme une guerre sans limite de temps
Aucune objection n'a été entrée.
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

« La guerre civile présente pour le leader révolutionnaire et totalitaire un gros avantage : à la différence de la guerre nationale, c’est une guerre sans limite qui est donc parfaitement adaptée à son désir de domination sans limite. En effet, l’assimilation de la guerre nationale et de la guerre civile opérée par Lénine après 1914 est tout à fait abusive et relève d’une fausse symétrie. Car, quoi que puissent en laisser penser les hécatombes humaines de 1914-1918, cette guerre nationale est restée une guerre « civilisée », qui a répondu à certaines lois de la guerre, en dépit de nombreuses exceptions à la règle : on ne prend pas d’otages, on ne massacre pas les blessés et les prisonniers, on épargne les populations civiles. À l’inverse, dans la conception de Lénine, la guerre civile est une guerre sans limite. Elle est sans limite de moyens : tortures, prises d’otages, déportations et assassinats de masse de civils et de combattants seront bientôt généralisés grâce à l’instauration d’une police politique et d’une Armée rouge qui seront les piliers de tout pouvoir communiste. »
Stéphane Courtois, « Guerre et totalitarisme », Communisme et totalitarisme, Perrin, Paris, 2009.

[ + Ajouter une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ + Ajouter une référence ]