Lénine a violemment réprimé les ouvriers en 1918 suite à la dissolution des soviets tenus par des opposants

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
flèche vers le haut dans un cercle Cet argument est un sous-argument de Lénine a violemment réprimé les ouvriers en 1918
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Lénine a violemment réprimé les ouvriers en 1918 suite à la dissolution des soviets tenus par des opposants
Lénine a violemment réprimé les ouvriers de Petrograd en 1918
Aucune objection n'a été entrée.
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

« La dissolution des soviets tenus par les opposants, l’expulsion, le 14 juin 1918, des mencheviks et des socialistes-révolutionnaires du Comité exécutif panrusse des soviets suscitèrent protestations, manifestations et mouvements de grève dans de nombreuses villes ouvrières, où la situation alimentaire ne cessait, par ailleurs, de se dégrader. À Kolpino, près de Petrograd, le chef d’un détachement de la Tcheka fit tirer sur une marche de la faim, organisée par des ouvriers dont la ration mensuelle était tombée à deux livres de farine ! On releva dix morts. Le même jour, à l’usine Berezovski, près d’Ekaterinbourg, quinze personnes furent tuées par un détachement de Gardes rouges lors d’un meeting de protestation contre les « commissaires bolcheviques » accusés de s’être approprié les meilleures maisons de la ville et d’avoir détourné à leur profit les cent cinquante roubles imposés sur la bourgeoisie du lieu. Le lendemain, les autorités du secteur décrétèrent la loi martiale dans cette cité ouvrière et quatorze personnes furent immédiatement fusillées par la tcheka locale qui n’en référa pas à Moscou. »
Nicolas Werth, Le livre noir du communisme, Robert Laffont, Paris, 1997.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]