Lénine a violemment réprimé les ouvriers de Toula en 1920 suite aux mesures de militarisation du travail

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
flèche vers le haut dans un cercle Cet argument est un sous-argument de Lénine a violemment réprimé les ouvriers en 1920 suite aux mesures de militarisation du travail
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Lénine a violemment réprimé les ouvriers de Simbirsk en 1920 suite aux mesures de militarisation du travail
Lénine a violemment réprimé les ouvriers de l'Oural en 1920 suite aux mesures de militarisation du travail
Lénine a violemment réprimé les ouvriers de Toula en 1920 suite aux mesures de militarisation du travail
Aucune objection n'a été entrée.
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

« L’une des plus remarquables [grèves] fut, en juin 1920, celle des manufactures d’armes de Toula, haut lieu de la protestation ouvrière contre le régime, pourtant déjà très durement éprouvée en avril 1919. Le dimanche 6 juin 1920, un certain nombre d’ouvriers métallurgistes refusèrent de faire des heures supplémentaires demandées par la direction. Quant aux ouvrières, elles refusèrent de travailler ce jour-là et les dimanches en général, expliquant que le dimanche était le seul jour où elles pouvaient aller au ravitaillement dans les campagnes environnantes. À l’appel de l’administration, un fort détachement de tchékistes vint arrêter les grévistes. La loi martiale fut décrétée, et une troïka composée de représentants du Parti et de la Tcheka fut chargée de dénoncer la « conspiration contre-révolutionnaire fomentée par les espions polonais et les Cent-Noirs dans le but d’affaiblir la puissance combattante de l’Armée rouge ». »
Nicolas Werth, Le livre noir du communisme, Robert Laffont, Paris, 1997.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]