Lénine était guidé par la volonté de puissance

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

{{#vardefine : Debats-parents-contre |

}}

pouce d'argument Cet argument est un argument POUR dans le débat Lénine est-il le précurseur de Staline ?
.
flèche vers le haut dans un cercle Cet argument est un sous-argument de Lénine était un être cynique, paranoïaque et avide de pouvoir
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Lénine défendait déjà dans sa jeunesse les vertus de la famine de 1891-1892
Lénine était un être paranoïaque
Lénine était guidé par la volonté de puissance
Même des bolcheviks avaient dénoncé la dimension totalitaire de Lénine
Lénine était empli d'un immense désir de vengeance
En fait de vengeance il épargna en 1918 au moins la veuve d'Alexandre III, Maria Fedorovna, ses filles Olga, Xenia
Le bolchevisme est né en 1903 d'un rejet de la violence terroriste
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

« Dès 1903, lors du IIIe congrès du Parti ouvrier social-démocrate de Russie, Lénine provoqua une scission et prit la tête de la fraction « bolchevik » – majoritaire – contre les minoritaires – « mencheviks ». Son comportement lors de ce congrès fut tel que le jeune Léon Trotski, jusque-là l’un de ses plus fervents admirateurs, le dénonça, critiquant « la « volonté de puissance » qui guide le camarade Lénine » et sa « dialectique de la « lutte pour le pouvoir » ». »
Stéphane Courtois, « Lénine, l'inventeur du totalitarisme », Le Figaro – Histoire, n°30, février-mars 2017.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]


Débat parent