L'univers s'est créé à partir de rien

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
pouce d'argument Cet argument est une objection dans le débat Dieu existe-t-il ? (nouvelle version)
.
flèche vers le haut dans un cercle Cet argument est une objection à Dieu est la cause première de l'univers
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Il ne peut y avoir une infinité de causes
Il ne peut y avoir un passé infini
L'univers a commencé d'exister avec le Big Bang
Il ne devrait exister rien exister
L'univers n'a pas de cause ni de raison d'être
Le principe de causalité ne s'applique pas à l'univers
L'univers s'est créé à partir de rien
L'univers n'a pas de commencement
L'univers est contingent
La cause première est le Big Bang
La cause première est un point immatériel
Tout a une cause, et Dieu en particulier
Il n'y a pas de raison que ce soit Dieu la cause première
La cause première est inconnaissable
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

« Parce qu’une loi comme la gravitation existe, l’Univers peut se créer et se créera spontanément à partir de rien […]. La création spontanée est la raison pour laquelle il existe quelque chose plutôt que rien. »
Stephen Hawking, The Grand Design.

[ + Ajouter une citation ]

Sous-arguments

[ + Ajouter un sous-argument ]

Objections

Le soi-disant « rien » est bien quelque chose

Page détaillée
Ceux qui parlent de création à partir de rien jouent sur les mots
[ Modifier ]
« La loi de la gravitation peut à la rigueur être considérée comme une cause, mais à la condition précisément de s’appliquer à une réalité préexistante. Elle ne saurait donc rendre compte de l’existence de toute réalité. Ce qu’Hawking veut dire est que la loi de la gravitation, appliquée au vide quantique originaire, a produit un certain état de l’univers – à savoir le surgissement d’une première particule (qu’il appelle abusivement « l’univers »). Mais cela n’a rien à voir avec la création de l’univers (car le vide quantique est quelque chose et non pas rien). D’une théorie scientifique expliquant le passage d’un certain état de l’univers à un autre état de l’univers, Hawking tire des conclusions tout à fait démesurées, par simple tour de passe-passe de vocabulaire : il nomme « néant » l’état t1 et « univers » l’état t2 et tire de là que le néant a produit l’être, par l’intervention de la loi de la gravitation ! »
Frédéric Guillaud, Dieu existe, p.115-116, Éditions du Cerf, Paris, 2013.
« Lorsque certains athées versés en astrophysique affirment que le surgissement d’une particule hors du vide quantique est un surgissement de l’être à partir du néant, ils jouent sur les mots. Car le vide quantique est tout sauf du « néant » ! Assurément, le vide quantique n’a rien de solide, il n’a pas l’allure épaisse et terreuse de ce que notre imagination aime à se représenter sous le nom de « chose » ; mais tout ce qui n’est pas solide n’est pas « rien » pour autant. Le vide quantique est un champ d’énergie doté de propriétés bien particulières, objet d’une description scientifique rigoureuse. Le renommer « néant » pour s’offrir le plaisir de nier le principe ex nihilo nihil est un tour de passe-passe. »
Frédéric Guillaud, Dieu existe, p.235, Éditions du Cerf, Paris, 2013.

L'idée de création à partir du néant est absurde

Page détaillée
L'idée de création à partir du néant est absurde
[ Modifier ]
« Au surplus, l’affirmation selon laquelle l’univers « se crée lui-même à partir de rien » est un nid de contradictions : pour se créer soi-même, il faut se précéder soi-même dans l’existence ; ce qui est impossible. Et pire que cela, pour se tirer soi-même du néant, il faut tout à la fois exister avant d’exister, et ne pas exister avant d’exister, auquel cas on ne se tirerait pas du néant mais de soi-même ! Autant dire que cette phrase d’allure métaphysique ne veut absolument rien dire. »
Frédéric Guillaud, Dieu existe, p.115-116, Éditions du Cerf, Paris, 2013.

[ + Ajouter une objection ]

Références

[ + Ajouter une référence ]


Débat parent