L'activité solaire ne peut expliquer l'augmentation de la température depuis 1980

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument [ modifier ]

Dans l'édition du 6 mai 2000 de l'édition américaine du magazine britannique New Scientist, Lassen et l'astrophysicien Peter Thejll, complétant l'étude de 1991 avec de nouvelles données, concluent que bien que le cycle solaire puisse expliquer environ la moitié de l'accroissement en température observé depuis 1900, il ne peut en aucune manière expliquer l'accroissement de 0,4 °C depuis 1980. En effet, les données indiquent que la corrélation entre les températures et l'activité solaire n'est plus valable pour les trente dernières années, cette dernière étant restée à peu près constante. Cette absence de la corrélation climat-activité solaire depuis les années 1980 est reconnue par Eigil Friis-Christensen lui-même en 2002. En 2007, le quatrième rapport du GIEC estime que le forçage radiatif dû aux gaz à effet de serre produits par l'activité humaine est dix fois plus important que celui dû au rayonnement solaire. En 2014, ce ratio a été porté à quarante fois par le cinquième rapport du GIEC.

Citations

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]

Débat parent