Il faut se méfier des analogies utilisées pour montrer l'existence d'un dieu

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
pouce d'argument Cet argument est une objection dans le débat Dieu existe-t-il ? (nouvelle version)
.
flèche vers le haut dans un cercle Cet argument est une objection à Dieu rend compte du plan d'ensemble du monde
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. L'ordre et la complexité du monde s'expliquent par la science
La notion d'ordre est une projection de l'esprit humain
Le monde n'est pas ordonné mais chaotique
Il faut se méfier des analogies utilisées pour montrer l'existence d'un dieu
L'argument physico-téléologique ne prouve pas l'existence d'un dieu créateur mais seulement d'un démiurge ordonnateur
Un Dieu à l'image de l'homme est trop humain pour être crédible
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

« Pour suggestive qu’elle soit, l’analogie [de Voltaire avec la montre] n’est pourtant pas sans faiblesses. C’est d’abord qu’elle n’est : qu’une analogie (l’univers, d’évidence, n’est pas fait de ressorts et d’engrenages). C’est ensuite qu’elle fait peu de cas, j’y reviendrai, des désordres, des horreurs, des dysfonctionnements, qui sont innombrables. Une tumeur cancéreuse est aussi une espèce de minuterie (comme dans une bombe à retardement) ; un tremblement de terre, si l’on veut filer la métaphore horlogère, fait comme une sonnerie ou un vibreur planétaires. En quoi cela prouve-t-il que tumeurs ou cataclysmes relèvent d’un dessein intelligent et bienveillant ? Enfin, et surtout, l’analogie de Voltaire ou Rousseau a vieilli : parce qu’elle se donne un modèle mécanique (telle était la physique du XVIIIe siècle), alors que la nature, telle que nos scientifiques la décrivent, relève plutôt de la dynamique (l’être est énergie), de l’indéterminisme (la Nature joue aux dés : c’est en quoi elle n’est pas Dieu) et de l’entropie générale (que dirait-on d’une horloge qui tendrait vers un désordre maximal ?). »
André Comte-Sponville, L’esprit de l’athéisme, Albin Michel, 2006.
« Méfions-nous des analogies. La vie est plus complexe qu’une horloge, mais aussi plus féconde (avez-vous déjà vu une montre faire des petits ?), plus évolutive, plus sélective, plus créatrice. Cela change tout ! Si nous trouvions une montre sur une planète jusque-là inexplorée, nul ne douterait qu’elle résulte d’une action volontaire et intelligente. Mais si nous y trouvions une bactérie, une fleur ou un animal, aucun scientifique, même croyant, ne douterait que cet être vivant, aussi complexe fût-il, résulte des seules lois de la nature. »
André Comte-Sponville, L’esprit de l’athéisme, Albin Michel, 2006.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]


Débat parent