Il faut limiter la liberté d'expression pour lutter contre les propos injurieux

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument [ modifier ]

L’injure est « toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l’imputation d’aucun fait précis » (article 29 de la loi sur la liberté de la presse de 1881).

Traiter une personne de « pauvre con », de « salaud » ou de « crétin », c'est comme une gifle. Insulter quelqu'un, c'est le blesser et lui causer une souffrance, donc un dommage qui demande réparation. Les injures doivent être sanctionnées.

Dans les faits, l’injure privée relève des contraventions de la 1ère classe, alors que l’injure publique est un délit punissable de 12 000 euros d’amende maximum, voire de 22 500 euros et de 6 mois d’emprisonnement dans le cas où elle présente un caractère raciste ou bien lorsqu’elle vise une personne à raison de sa religion, de son sexe, de son orientation sexuelle ou de son handicap.

Citations [ modifier ]

« Si un grand ami parle mal de ma mère, il peut s'attendre à un coup de poing, et c'est normal, assure de son côté le pape François, interrogé dans l'avion qui l'emmenait de Colombo (Sri Lanka) à Manille (Philippines). On ne peut provoquer, on ne peut insulter la foi des autres, on ne peut la tourner en dérision ! [...] Il y a tant de gens qui parlent mal des autres religions, les tournent en dérision, font un jouet de la religion des autres : ce sont des gens qui provoquent. »
« "La liberté de la presse ne signifie pas la liberté d'insulter", a déclaré Ahmet Davutoglu à la presse à Ankara (...). "Nous ne pouvons accepter les insultes faites au Prophète", a insisté le Premier ministre turc. (...) Le dernier numéro de Charlie Hebdo, réalisé par les survivants à l'attaque contre le journal satirique le 7 janvier, a été publié mercredi, avec en couverture un dessin de Mahomet la larme à l'oeil et tenant une pancarte "Je suis Charlie". »

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections [ modifier ]

Les injures ne sont pas des actes

Page détaillée
Les injures ne sont pas des actes
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]
Les injures sont de simples bruits faits avec la bouche. On ne peut pas mettre sur le même plan de simples mots et des actions physiques comme une agression. Il suffit d'ignorer l'injure pour qu'elle n'existe plus.

Chacun doit prendre sur soi

Page détaillée
Chacun doit prendre sur soi face aux injures
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]
Si la loi doit commencer à régir toutes les interactions humaines et régler tous les litiges, comme les injures, on met le doigt dans un engrenage où tous et toutes seront perdants. Il faudra un avocat pour réguler chaque conflit.

Il est dangereux de trop légiférer dans les relations privées

Page détaillée
Il est dangereux de trop légiférer dans les relations privées
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]
On peut considérer un même acte comme une injure ou bien comme quelque chose d'anodin. Certaines personnes se sentent insultées par un mauvais regard, d'autres par une affiche un peu trop dénudée. Chacun juge ce qui est injurieux ou ne l'est pas selon ses critères, il n'y a pas d'objectivité dans la matière.

La notion d'injure est floue

Page détaillée
La notion d'injure est floue
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]
On peut considérer un même acte comme une injure ou bien comme quelque chose d'anodin. Certaines personnes se sentent insultées par un mauvais regard, d'autres par une affiche un peu trop dénudée. Chacun juge ce qui est injurieux ou ne l'est pas selon ses critères, il n'y a pas d'objectivité dans la matière.

Il faut distinguer personnes physiques et personnes morales

Page détaillée
Il faut distinguer entre les injures à des personnes physiques et les injures à des personnes morales
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]
Les personnes concrètes peuvent souffrir lorsqu'elles sont insultées ; les personnes morales – la nation, la religion, etc. – ne souffrent pas. Il n'y a pas à sanctionner les injures envers les personnes morales, cela empêcherait toute critique envers des opinions et des idéologies.

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]

Débats parents