Il faut limiter la liberté d'expression pour lutter contre le terrorisme

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument [ modifier ]

La radicalisation passe par différentes phases. Une de ses phases est la rencontre avec une idéologie qui va justifier la violence et, dans certains cas, inciter au passage à l'acte terroriste. Cette idéologie violente se trouve sur des sites mais peut aussi se diffuser par d'autres moyens. Si on l'empêche de se répandre par la loi, on luttera contre le terrorisme.

Citations

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections [ modifier ]

L'incitation au terrorisme est une notion floue

Page détaillée
L'incitation au terrorisme est une notion floue
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]
Il y a des cas évidents d'appel au meurtre, des vidéos sanglantes, etc. Mais faut-il aller plus loin, et jusqu'à quel point ? Un discours radical peut-il être considéré comme préparant au terrorisme ? La citation ci-dessous montre les difficultés et les dérives possibles pour définir ce qui devrait être interdit - ou non.
« Pour "neutraliser ce qui nourrit Daech et lutter contre la radicalisation", NKM appelle notamment à "rendre le salafisme illégal et faire naître un islam de France, respectueux de la République". [...] L'ancienne ministre ne précise pas selon quelles modalités elle souhaite "rendre le salafisme illégal", mais sa proposition pourrait faire du bruit. Le salafisme, courant intégriste de l'islam politique qui s'est développé sous l'influence du wahhabisme saoudien, vise à reproduire le mode de vie du temps de Mahomet. Il peut être quiétiste (non violent) mais peut aussi s'avérer une porte d'entrée vers le djihadisme. C'est un phénomène difficile à cerner en France, où il se déploie à travers des salles de prière, des écoles hors contrat, des prédicateurs ou encore des associations. »
Louis Hausalter, « Lutte contre le terrorisme : NKM veut "rendre le salafisme illégal" », Marianne, 19/07/2016.

L'accusation de terrorisme sert à étouffer la contestation

Page détaillée
L'accusation de terrorisme sert à étouffer la contestation
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]

Les discours contestataires peuvent s'attaquer de façon virulente à l'ordre établi. Une façon de les réduire au silence est alors de les interdire en les taxant de terroristes.

L'interdiction des discours radicaux ne lutte pas contre les vraies causes du terrorisme

Page détaillée
L'interdiction des discours radicaux ne lutte pas contre les vraies causes du terrorisme
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]

Pour lutter contre le terrorisme, il faut assécher son terreau : la pauvreté et l'exclusion. Ce n'est pas parce qu'ils sont confrontés à une idéologie radicale que certains basculent dans le terrorisme, mais parce qu'ils sont fragilisés socialement ou psychologiquement. C'est en donnant de meilleures conditions de vie aux gens qu'on les détournera du terrorisme, non en interdisant certaines idées.

Le djihadisme s'alimente des politiques agressives de l'Occident

Page détaillée
Le djihadisme s'alimente des politiques agressives de l'Occident
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]

Le djihadisme continuera à se répandre tant qu'on déstabilisera les pays du Moyen-Orient par des interventions qui sèmeront le chaos et la haine dans les populations touchées.

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]

Débats parents