Il faut construire des logements dans les Murs à pêches de Montreuil

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
pouce d'argument Cet argument est un argument CONTRE dans le débat Faut-il préserver les Murs à pêches de Montreuil ?
.

Présentation de l'argument

La ville de Montreuil connait un déficit de logements qui ne fait aller que grandissant. Par ailleurs, de nombreuses familles tsiganes vivent aujourd'hui sur le site et devront être relogés un jour. Avec l'intégration prochaine de Montreuil dans le Grand Paris, construire de nouveaux logements est une urgence. Cela passe par l'utilisation de terrains en friche appartenant au site des Murs à pêches.

Citations

« Considérant le déficit de logement sur la ville et la grande densité existant dans de nombreux secteurs, il nous semble que l’hypothèse de construire seulement 400 logements sur les MAP, par rapport aux 4000 logements que la municipalité s’engage à produire, va générer des contraintes et des déséquilibres. Nous souhaiterions que cette hypothèse soit revue à la hausse. Il est possible de construire plus de logement sur ce secteur tout en conservant la valeur patrimoniale de cet espace. »
« L'amélioration des conditions d'habitat actuel (tsigane notamment mais aussi de l'habitat ancien et/ou dégradé), la nécessité de bâti pour certaines activités à développer dans le quartier (commerce de proximité, support des activités agriculturelles), la nécessité d'engager rapidement des opérations de nouveaux logements à l'échelle de la ville pour répondre à la crise du logement et contribuer à la réalisation des objectifs du SDRIF, de développer la mixité sociale du secteur et de raccrocher le quartier au reste de la ville ont conduit la commission à proposer des orientations pour prendre en compte ces différents besoins dans le projet d'aménagement du quartier tout en inscrivant la question de l’habitat dans l’identité spécifique de ce quartier. »
Manuel Martinez, Pierre Desgranges, Patrick Petitjean, « Commission extra-municipale sur l’aménagement du secteur des murs à pêches », avril 2009.

[ + Ajouter une citation ]

Sous-arguments

[ + Ajouter un sous-argument ]

Objections

Un sol peu propice à la construction

Page détaillée
Le sol des Murs à pêches de Montreuil est peu propice à la construction de logements
[ Modifier ]

L'Île-de-France est le plus gros gisement de gypse (à la base du plâtre) en quantité comme en qualité. La ville de Montreuil étant ainsi construite sur d'anciennes carrières, de nombreux terrains comportent un risque élevé d'affaissement.

Non à la bétonisation

Page détaillée
Il faut s'opposer à la bétonisation des Murs à pêches de Montreuil
[ Modifier ]

À Montreuil, comme dans de nombreuses villes françaises, la tendance est à la disparition des espaces verts et à la bétonisation du paysage. Il faut préserver les Murs à pêches de cette tendance et sauvegarder les quelques coins de verdure existant encore à la périphérie proche de Paris.

Un écoquartier est possible

Page détaillée
Il est possible de construire un écoquartier dans les Murs à pêches de Montreuil
[ Modifier ]
Pour pallier le déficit de logements, plutôt que des pavillons en béton, il vaut mieux construire un écoquartier, respectueux du paysage et de l'environnement.
« Le périmètre d’étude proposé par la municipalité est de 50 hectares, où nous proposons de faire un écoquartier. Ce périmètre recouvre :
  • une zone pavillonnaire (SU1d) où nous proposons de faire un programme d’amélioration de l’habitat pour aller vers les caractéristiques d’un écoquartier
  • une zone industrielle (SU1a) où nous devons réfléchir aux types d’activités futures qu’il faut favoriser pour de la même façon aller vers les caractéristiques d’un éco quartier
  • et enfin la zone « naturelle » de 35 hectares qui ne doit pas recevoir de nouveau programme d’habitation ou d’équipement public autres que ceux nécessaires à l’animation et la gestion du site et être traité selon les caractéristiques d’un écoquartier et selon la charte d’Aalborg signée par la ville de Montreuil. »
Association Murs à pêches, « Les écoquartiers ».

[ + Ajouter une objection ]

Références

[ + Ajouter une référence ]


Débat parent