Hormis cet appel à pendre 100 koulaks les ordres d'aout 1918 sont systématiquement signés" Lénine, Président du conseil des ministes" (ou vice-versa)

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument [ modifier ]

Problème que nous avons constaté à la lecture des télégrammes présents dans les tomes 35, 36 et 44 des oeuvres de Lénine, nous avons des signatures composées avec apposition grammaticale, soulignant sinon la collégialité des rédactions du moins une relecture collective. Ainsi en est-il des six télégrammes envoyés à Penza par Lénine entre le 9 et le 14 août 1918, insérés dans les oeuvres. Il se trouve que Lénine était président, il aurait pu aussi bien s'agir d'un autre. Ce septième message serait une exception. Les quelques documents signés" Lénine" ou "votre Lénine" relevaient de sa correspondance privée : ce qui est le cas de la lettre du 9 août pour Nijni-Novgorod cité supra par Stéphane Courtois et n'avaient aucune valeur impérative. Cela ne fait qu'ajouter au doute sur l'authenticité de cet ordre, à la date incertaine, de pendre 100 koulaks, signé "votre Lénine ".

Citations

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]