Faut-il modifier les langues pour lutter contre les inégalités ?

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Sommaire

Pour comprendre le débat [ modifier ]

Historique du débat en France

En 2017 en France, les ministères du travail et de l'égalité entre les femmes et les hommes de Gérald Darmanin et Marlène Schiappa ont recommandé l'usage de l'écriture inclusive dans les TPE-PME, contre l'avis du gouvernement Edouard Philippe. Le 26 octobre 2016, l'Académie Française qualifie l'écriture inclusive de "péril mortel pour la langue".
Voir aussi : Langage épicène sur Wikipédia [ modifier ]

Carte des arguments

POUR
CONTRE

Changer la langue permet de donner de nouveaux outils à la pensée
Ce changement ne coûte rien à mettre en place
Changer les mots permet de se rendre compte des inégalités ordinaires
Cela peut contribuer à mettre fin à l'invisibilisation de groupes marginalisés

Modifier le langage risque d'exclure des personnes ayant des difficultés à lire
C'est une façon de modifier le langage pour y faire entrer son idéologie
Modifier le langage ne modifie pas les comportements
Certaines règles de langage n'ont aucun rapport avec des inégalités
Les personnes concernées par ces discriminations n'y sont pas toutes favorables
Cela risque de créer une forme de novlangue

Arguments POUR [ modifier ]

Changer la langue permet de donner de nouveaux outils à la pensée

Page détaillée
Changer la langue permet de donner de nouveaux outils à la pensée
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. C'est une instrumentalisation politique
[ modifier ] Remonter à la carte des arguments
Le style de cette présentation est à revoir
Cette présentation est rédigée de façon personnelle (« Je pense que… ») ou trop familière. Elle doit être réécrite.
La langue est l'outil grâce auquel nous pensons le monde. Modifier la langue permet de façonner la pensée et de penser le monde d'une nouvelle manière.

Ce changement ne coûte rien à mettre en place

Page détaillée
Ce changement ne coûte rien à mettre en place
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. L'impact pourrait être plus négatif que positif
[ modifier ] Remonter à la carte des arguments
Cette mesure est une mesure simple à mettre en place, que tout le monde peut utiliser, et qui a un bénéfice potentiellement fort. Le rapport/bénéfice risque vaut le coup.

Changer les mots permet de se rendre compte des inégalités ordinaires

Page détaillée
Changer les mots permet de se rendre compte des inégalités ordinaires
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Il y a un risque de surinterprétation
[ modifier ] Remonter à la carte des arguments
En remettant en question des mots, on trouve des utilisations discriminantes inutiles qui nous intérogent sur la structure fondamentalement inégalitaire de la société.

Cela peut contribuer à mettre fin à l'invisibilisation de groupes marginalisés

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

[ ± Ajouter ou retirer un argument ]

Arguments CONTRE [ modifier ]

Modifier le langage risque d'exclure des personnes ayant des difficultés à lire

Page détaillée
Modifier le langage risque d'exclure des personnes ayant des difficultés à lire
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Il existe d'autres façons d'utiliser l'écriture inclusive
[ modifier ] Remonter à la carte des arguments
Utiliser à l'écrit des méthodes d'écriture inclusives consistant à écrire successivement des terminaisons masculines puis féminines rendent la langue plus difficile à lire.

Références

C'est une façon de modifier le langage pour y faire entrer son idéologie

Page détaillée
C'est une façon de modifier le langage pour y faire entrer son idéologie
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. La construction de la langue en elle-même est déjà un sujet politique
[ modifier ] Remonter à la carte des arguments
La langue est un outil qui doit rester le plus neutre possible, et ne pas être instrumentalisé par des courants politiques.

Références

    Modifier le langage ne modifie pas les comportements

    Page détaillée
    Modifier le langage ne modifie pas les comportements
    SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
    Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
    [ modifier ] Remonter à la carte des arguments
    Le langage et les comportements sont deux choses fondamentalement différentes. Il n'existe pas de preuve que changer une langue permet de lutter contre les inégalités.
    « « Ce n'est pas la langue elle-même qui est discriminatoire, mais le cas échéant ses locuteurs » »

    Certaines règles de langage n'ont aucun rapport avec des inégalités

    Page détaillée
    Certaines règles de langage n'ont aucun rapport avec des inégalités
    SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
    Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
    [ modifier ] Remonter à la carte des arguments
    Il y a un risque de surinterprétation et de voir des discriminations qui n'existent pas.

    Références

      Les personnes concernées par ces discriminations n'y sont pas toutes favorables

      Page détaillée
      Les personnes concernées par ces discriminations n'y sont pas toutes favorables
      SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
      Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
      [ modifier ] Remonter à la carte des arguments

      Références

        Cela risque de créer une forme de novlangue

        Aucun résumé ni citation n'a été entré.

        [ ± Ajouter ou retirer un argument ]

        Pour aller plus loin

        Bibliographie [ modifier ]

        Plutôt POUR

        • Gayatri Chakravorty Spivak, Les subalternes peuvent-elles parler ?, 120, Éditions Amsterdam, Paris, 20/08/2020.
        • Mizubayashi Akira, « "Langue servile" et société de soumission », Le Monde diplomatique, n°797, page 16, 08/2020.
        • Davy Borde, « Tirons la langue : plaidoyer contre le sexisme dans la langue française », Utopia, Paris, 2016.
        • Auteur inconnu, « Parité linguistique », Nouvelles questions féministes, 26, n°3, Antipodes, Lausanne, 2007.

        Plutôt CONTRE

        Ni POUR ni CONTRE

        • Danièle Manesse, Gilles Siouffi, « Le féminin et le masculin dans la langue. L'écriture inclusive en question », ESF Sciences Humaines, 207 p, Paris, 2019.  

        Sitographie [ modifier ]

        Plutôt POUR

        Aucune référence sitographique POUR n'a été entrée pour le moment.

        Plutôt CONTRE

        Aucune référence sitographique CONTRE n'a été entrée pour le moment.

        Ni POUR ni CONTRE

        Aucune référence sitographique ni POUR ni CONTRE n'a été entrée pour le moment.

        Débats connexes

          [ ± Ajouter ou retirer un débat connexe ]

          Vos commentaires


          Ajouter votre commentaire
          Wikidébats accueille tous les commentaires. Si vous ne voulez pas être anonyme, enregistrez-vous ou connectez-vous. C’est gratuit.