En octobre 1921 il ne voyait pas avec plus de bonheur les exécutions de Nicolas II et de Koltchak que l'exil de Wrangel et de Dénikine

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument [ modifier ]

Un chef militaire mort (Koltchak) pour deux en exil depuis la mort de Nicolas II (Wrangel et Dénikine) apparaissent à Lénine en 1921 comme une première victoire ; mais assez marginale. C'est le combat contre le capitalisme anarchique, et l'échange anarchique qui lui semble beaucoup plus important. Les rancoeurs personnelles, relatives à la pendaison de son frère Alexandre Oulianov, appartiennent à un passé depuis longtemps révolu.

Citations [ modifier ]

« « Maintenant il n’y a plus de grands propriétaires déclarés. Les Wrangel, les Koltchak et les Denikine sont, pour une part, partis rejoindre Nicolas Romanov, et pour une autre part se sont tapis en lieu sûr à l’étranger. Le peuple ne voit pas d’ennemi manifeste, comme auparavant le grand propriétaire foncier et le capitaliste (...) Comment le peuple peut-il prendre conscience du fait que, à la place de Koltchak, de Wrangel et de Dénikine, se trouve ici même, parmi nous l'ennemi qui a fait avorter toutes les révolutions antérieures ? Car si les capitalistes prennent le dessus sur nous, cela signifie le retour au passé, comme le confirme l'expérience de toutes les révolutions antérieures ? La tâche de notre parti est de faire pénétrer dans la conscience cette vérité que l'ennemi, parmi nous, c'est le capitalisme anarchique et l'échange anarchique des marchandises. » »
Lénine, « Pour le quatrième anniversaire de la révolution d'octobre », Oeuvres de Lénine, tome 33, août 1921- mars 1923, p.60-61, 17 octobre 1921, Éditions sociales,, Paris, 1963..

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]

Débat parent