Chacun doit faire preuve de tolérance

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
pouce d'argument Cet argument est un argument POUR dans le débat La liberté d'expression doit-elle être totale ?
.
pouce d'argument Cet argument est un argument CONTRE dans le débat La liberté d'expression doit-elle être limitée ?
.
flèche vers le haut dans un cercle Cet argument est un sous-argument de Limiter la liberté d'expression n'est pas nécessaire
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Les individus sont doués de raison et capables de s'autocensurer
Chacun doit faire preuve de tolérance
Les paroles ne sont pas des actes
L'opinion publique s'autorégule
Limiter la liberté d'expression est nécessaire
.

Présentation de l'argument

Plutôt que de poser toujours plus de limites à la liberté d'expression, mieux vaut développer la tolérance. Celle-ci implique que toutes les opinions et toutes les formes d'expression doivent être considérées comme légitimes si on veut vivre dans une société ouverte. Chacun y sera choqué, pourra se considérer offensé et devra assumer qu'il existe des opinions inadmissibles pour lui.

Citations

« La tolérance consiste à s'abstenir d'intervenir […] dans les opinions d'autres personnes alors même que ces opinions […] nous paraissent désagréables, franchement déplaisantes […] ou moralement répréhensibles. […] quel sens y aurait-il à parler de tolérance si l'on ne faisait que tolérer ce qu'on aime bien ou ce qu'on peut à la rigueur supporter ? […] Ce qui fait la difficulté, c'est que la décision de tolérer ne dépende pas d'une position sceptique, mais d'une forme de certitude : je sais que c'est mal, mais si la tolérance est une vertu aussi absolue, elle implique qu'il est moralement bon d'accepter aussi ce qui est mauvais. »
Monique Canto-Sperber, Jusqu'où tolérer ?, Le Monde Editions, 1996.
« Car ce qui le porte à exiger et à préserver la tolérance, ce n’est pas un égard pour le contenu des théories à tolérer mais la connaissance du fait que seule la tolérance peut créer et maintenir l’état de paix dans la société, sans lequel l’humanité serait retombée dans l’inculture et la pauvreté des temps révolus. C’est avec les armes de l’esprit et non avec celles de la force brutale et de l’oppression que le libéralisme combat la stupidité, l’absurdité, l’erreur et l’esprit du mal. »
Ludwig von Mises, Le libéralisme, Editions Charles Coquelin, 1996.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]


Débats parents