C'est une question de volonté politique (Australie, Japon)

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument [ modifier ]

Les migrations ne sont pas une fatalité. L'Australie a fait savoir qu'elle n'accueillerait pas de migrants illégaux et il n'y a pas de flux de bateaux vers ce pays. Ceci empêche d'ailleurs les drames que l'on constate en Méditerranée. Quant au Japon, il refuse les migrants t on n'entend pas parler de milliers de personnes qui y arrivent illégalement. Donc il suffit qu'un pays montre une réelle volonté de garder ses frontières pour que les migrants cessent de s'y rendre en masse.

Citations

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections [ modifier ]

L'Europe ne peut pas fermer ses frontières

Page détaillée
L'Europe ne peut pas fermer ses frontières
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]
L'Australie ou le Japon sont des îles qui peuvent facilement s'isoler. Ce n'est pas le cas de l'Europe avec ses kilomètres de frontières terrestres et ses mers beaucoup plus franchissables que des Océans. Géographiquement, l'Europe ne peut pas fermer ses frontières. Pour le faire, elle devrait sous-traiter la question des frontières avec de nombreux pays limitrophes d'Afrique et du Proche-Orient (Turquie, Lybie, Tunisie, Algérie, Maroc...), et demander à ces pays d'appliquer une politique répressive inhumaine pour empêcher le passage naturel des migrants qui veulent la rejoindre.

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]

Débat parent