C'est le socialiste Michel Rocard qui a affirmé le premier que la France ne peut pas accueillir toute la misère du monde

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
flèche vers le haut dans un cercle Cet argument est un sous-argument de La gauche au pouvoir a toujours été complice des lois anti-immigration
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
C'est le socialiste Michel Rocard qui a affirmé le premier que la France ne peut pas accueillir toute la misère du monde
François Hollande a renoncé à sa promesse électorale du droit de vote des étrangers aux municipales
Manuel Valls a alimenté la xénophobie
C'est quand la socialiste Edith Cresson était Première ministre que les demandeurs d'asile ont perdu le droit de travailler
Le Front populaire a soutenu le renforcement du contrôle et de la répression contre les étrangers
Le gouvernement du Front populaire n'a abrogé aucune des lois anti-immigration adoptées par le gouvernement précédent
François Hollande au pouvoir n'a abrogé aucune des lois anti-immigrés adoptées sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy
Aucune objection n'a été entrée.
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

« La gauche n'a pas hésité à présenter l'immigration comme un « problème ». Rappelons les propos de Rocard, Premier ministre de Mitterrand en 1988, repris jusqu'à la nausée par toute la classe politique, selon lesquels « la France ne peut pas accueillir toute la misère du monde ». Il avait ajouté, nous dit-on : « mais chacun doit prendre sa part ». Comme si les immigrés étaient un fardeau alors que leur travail enrichit ce pays ! »
Lutte ouvrière, « L’immigration dans l’Europe en crise », Cercle Léon Trotsky, 24/01/2014.

[ + Ajouter une citation ]

Sous-arguments

[ + Ajouter un sous-argument ]

Objections

[ + Ajouter une objection ]

Références

[ + Ajouter une référence ]