534
U

Attribut:Résumé d'objection

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Pages utilisant la propriété « Résumé d'objection »

Afficher les 18 pages utilisant cette propriété.

Voir (25 précédentes | 25 suivantes) (20 | 50 | 100 | 250 | 500).

A
Aucun lien n'est prouvé entre la vaccination et l'autisme +La communauté scientifique peut se tromper, comme cela s'est déjà produit par le passé.  +, <blockquote>« The inclusion criteria contradicts the study’s title “Vaccines”, which by presumption include the full compliment of the 71 doses of vaccine prior to 18 years of age in the United States (CDC, 2014). The study only looked at thimerosal containing, and MMR vaccines, which excluded; rotavirus, haemophilus influenzae type b (HIB), pneumococcal, poliovirus, partial influenza doses, varicella, hepatitis A, human papillomavirus (HPV), and partial meningococcal. The old studies did include some of the Hepatitis B, and DTP, which included cumulative Hg dosage, and the MMR, however left out the subsequent nine vaccines. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Heather White, « [http://autismrawdata.net/blog/more-pseudo-science-vaccines-do-not-cause-autism-study More Pseudo Science "Vaccines Do Not Cause Autism" Study...] », ''AutismRawData.net'', 21 mai 2014.[[Lien d'oeuvre citée::http://autismrawdata.net/blog/more-pseudo-science-vaccines-do-not-cause-autism-study| ]]</div>  +, <blockquote>« This study repeatedly speaks of "cumulative mercury dosage", meaning that there was not a comparison between vaccinated verses unvaccinated. They simply studied individuals that had some mercury compared with other groups that had more. For example, smoking a few cigarettes a day, compared to those that smoke a pack a day shows no correlation to lung cancer, therefore smoking is safe. This was their inclusion criteria in a nutshell... »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Heather White, « [http://autismrawdata.net/blog/more-pseudo-science-vaccines-do-not-cause-autism-study More Pseudo Science "Vaccines Do Not Cause Autism" Study...] », ''AutismRawData.net'', 21 mai 2014.[[Lien d'oeuvre citée::http://autismrawdata.net/blog/more-pseudo-science-vaccines-do-not-cause-autism-study| ]]</div>  +,
D
Dieu existe-t-il ? +(Nietzsche)  +, (Spinoza) <blockquote>« C’est donc nous-mêmes qui introduisons l’ordre et la régularité dans les phénomènes, que nous nommons ''nature'', et nous ne pourrions les y trouver, s’ils n’y avaient été mis originairement par nous ou par la nature de notre esprit. En effet, cette unité de la nature doit être une unité nécessaire, c’est-à-dire certaine ''a priori'' de la liaison des phénomènes. Mais comment pourrions-nous mettre en place ''a priori'' une unité synthétique, si, dans les sources originaires de la connaissance de notre esprit, il n’y avait des principes subjectifs d’une telle unité, et si ces conditions subjectives n’étaient pas en même temps objectivement valables, puisqu’elles sont les principes de la possibilité de connaître en général un objet d’expérience ? »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Emmanuel Kant, ''Critique de la raison pure'', Ak IV, 1781.</div>  +, (car l'effet succède dans le temps à la cause). Voir l'argument : "L'univers n'a pas de cause"  +,
F
Faut-il arrêter de manger des animaux ? +Scanners rétiniens, puces, etc.  +, Les animaux sont gagnants d'un point de vue évolutionnaire. En les élevant, nous protégeons leurs espèces.  +, * Avant, on respectait une “éthique animale” ne serait-ce que pour que les animaux survivent. * Maintenant, la survie des animaux est limitée à 95 % par souci de rentabilité.   +,
Faut-il dépénaliser le cannabis ? +-  +, <blockquote>« »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Serge Lebigot, « [http://www.atlantico.fr/decryptage/cannabis-comment-demonter-argumentaire-ceux-qui-veulent-en-legaliser-consommation-serge-lebigot-880078.html Cannabis : comment démonter l'argumentaire de ceux qui veulent en légaliser la consommation] », ''Atlantico'', 27/10/2013.[[Lien d'oeuvre citée::http://www.atlantico.fr/decryptage/cannabis-comment-demonter-argumentaire-ceux-qui-veulent-en-legaliser-consommation-serge-lebigot-880078.html| ]]</div>  +, <blockquote>« Ce n’est pas le produit seul qui fait la dangerosité, mais le comportement de consommation et la fragilité de celui qui consomme. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Nicole Maestracci, présidente de la MILDT de 1998 à 2002, ''Drogues : Pourquoi la légalisation est inévitable'', p.226, Denoël, 2011.</div>  +,
Faut-il généraliser le vote électronique ? +<blockquote>« Au terme d'une décennie de mise en œuvre, force est de constater que l'introduction du « vote par internet » n'a pas permis d'élever notablement le taux de participation aux élections organisées hors de France. À l'exception de l'élection présidentielle [pour laquelle le vote électronique n'est actuellement pas possible], le taux de participation à l'étranger avoisine traditionnellement les 20 % d'électeurs inscrits voire chute en dessous de 15 % lors des élections partielles. [...] Lors de son audition, M. François Saint-Paul, directeur des Français de l'étranger et de l'administration consulaire, en concluait que « la multiplication des modalités de vote ne garantit pas en soi la participation électorale ». L'expérience montre ainsi que, contrairement à l'objectif initial, le « vote par internet » n'a pas favorisé par lui-même la participation électorale pour un scrutin donné. À la suite de l'introduction de cette nouvelle modalité de vote, le nombre de votants n'a ainsi pas évolué en termes relatifs. Dans son rapport de septembre 2013, la Cour des comptes, se fondant sur le même constat, concluait que « la diversification des modalités de vote aux élections législatives [à l'étranger] n'a qu'en partie atteint son objectif d'accroissement du taux de participation ». »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Alain Anziani et Antoine Lefèvre, « [http://www.senat.fr/rap/r13-445/r13-4451.pdf Rapport d'information sur le vote électronique] », Sénat, 9 avril 2014.[[Lien d'oeuvre citée::http://www.senat.fr/rap/r13-445/r13-4451.pdf| ]]</div>  +, <blockquote>« Au-delà de la réticence à se déplacer vers un bureau de vote, le sénateur socialiste David Assouline a lui une autre explication à la cause de l’abstention : « On a un vrai problème de citoyenneté qu’il ne faut pas affronter par la facilité. Il faut absolument qu’on éduque les citoyens à ce devoir qui est de voter » a-t-il estimé. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Simon Barbarit, « [https://www.publicsenat.fr/lcp/politique/vote-internet-remede-contre-l-abstention-1112464 Le vote par Internet : le remède contre l’abstention ?] », 5 novembre 2015.[[Lien d'oeuvre citée::https://www.publicsenat.fr/lcp/politique/vote-internet-remede-contre-l-abstention-1112464| ]]</div>  +, <blockquote>« Certaines personnes sont très peu à l’aise avec les ordinateurs. La complexité d’un vote ne dépasse pas celle d’un retrait dans un distributeur de billets, mais tout le monde accepte-t-il d’utiliser ces distributeurs ? De plus, on s’habitue au fonctionnement d’un distributeur parce qu’on l’utilise régulièrement. La faible fréquence des élections demandera à certains de réapprendre à chaque fois comment voter. Ce n’est pas vraiment le droit à voter qui est en cause mais plutôt de pouvoir l’exercer sans assistance d’un tiers. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Association Ordinateurs de vote, « [http://www.ordinateurs-de-vote.org/Arguments-invoques-en-faveur-des.html Arguments invoqués en faveur des machines à voter] », 30 juillet 2005.[[Lien d'oeuvre citée::http://www.ordinateurs-de-vote.org/Arguments-invoques-en-faveur-des.html| ]]</div> <blockquote>« C’est l’expression du désarroi de personnes malhabiles devant la machine qui m’a le plus interpellé. La difficulté à reconnaître le bulletin de son choix, l’anxiété à enchaîner les gestes du vote automatique sont donnés à voir publiquement. Tout cela n’est pas juste même si cela ne concerne que quelques petits pour cents de la population. Aujourd’hui il ne s’agit que de machines à voter mais dans d’autres pays c’est le vote par internet qui se profile. Voter est un droit qui ne soit pas être freiné par l’usage de technologies. Peut-être que c’est irréaliste mais pourquoi ne pas permettre aux personnes qui le souhaitent de voter à coté dans un scrutin classique ? »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Michel Briand, « [http://www.brest-ouvert.net/article797.html Machines à voter, automatiser ou renforcer la participation ?] », ''Internetactu.net'', 29 avril 2004.[[Lien d'oeuvre citée::http://www.brest-ouvert.net/article797.html| ]]</div> <blockquote>« Cela va décourager ceux qui sont rétifs à l’innovation. La frange de la population dite "ringarde" qui refuse les nouvelles technologies (et qui n’a pas encore de téléphone portable ni de carte bancaire, par exemple). En particulier, les personnes âgées qui peuvent paniquer à l’idée de changer les habitudes. C’est un élément plus psychologique que matériel, mais qui compte. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Sylvain Rakotoarison, « [https://www.agoravox.fr/actualites/technologies/article/le-vote-electronique-pour-ou-149999 Le vote électronique, pour ou contre ?] », ''Agoravox'', 29 mars 2014.[[Lien d'oeuvre citée::https://www.agoravox.fr/actualites/technologies/article/le-vote-electronique-pour-ou-149999| ]]</div>  +,
Faut-il instaurer un revenu de base ? +La pauvreté est liée aux inégalités de richesse, et en particulier de patrimoine. Si le revenu de base n'est pas couplé à des mesures de lutte contre les inégalités, il ne peut réduire efficacement la pauvreté.  +, Étant d'un montant identique pour les plus riches et les plus pauvres, un revenu de base pour tous conduit à un gaspillage de ressources utilisées pour des personnes qui n'en ont pas besoin, alors qu'il suffirait de cibler les populations pauvres. Résoudre la pauvreté par un revenu de base pour tous est donc un moyen de lutte contre la pauvreté peu efficace.  +, La faiblesse des salaires féminins, ainsi que la domination des représentations qui attribuent aux femmes la principale responsabilité dans l'éducation et les tâches domestiques, restent des obstacles au travail féminin. Instaurer un revenu de base comporte alors le risque d'inciter un grand nombre de femmes à adopter le rôle de mères au foyer, comme l'exemple de l'Allocation parentale d'éducation tend à le montrer.  +,
Faut-il instaurer un salaire à vie ? +On peut tout à fait imaginer des politiques spécifiques pour certaines tâches ingrates mais nécessaires (par exemple, le ramassage des déchets). On peut imaginer des règles qui obligeraient chacun à consacrer quelques dizaines de jours par an à ces travaux.  +, La libération de l'activité va stimuler l'activité et l'enthousiasme, ce qui pourrait compenser des pertes de productivité dans certains secteurs.  +
Faut-il préserver les Murs à pêches de Montreuil ? +L'Île-de-France est le plus gros gisement de gypse (à la base du plâtre) en qualité et en qualité. Il y a de nombreuses anciennes carrières à Montreuil, qui risquent de s'affaisser. Le sol est peu propice à la construction de logements.  +, Au vu du nombre de nouveaux bâtiments qui poussent en ce moment, il n'y a vraiment pas besoin de supprimer un autre espace vert.  +, « La volonté de préserver des terres cultivées implique [...] des nuisances en termes de circulation de poids lourds par exemple, que les habitants du quartier ont suffisamment subies. » Manuel Martinez, Pierre Desgranges et Patrick Petitjean, « Commission extra-municipale sur l’aménagement du secteur des murs à pêches », avril 2009.  +,
Faut-il supprimer les notes à l'école ? + * subjectivité/artificialité de la note (-> biais de la notation) * à l’instant t   +, Dans ce cas tous les notations sont biaisées. Si l'évaluation fonctionnait sur un vrai/faux on pourrait attribuer une note sans qu'elle soit biaisée; réponse bonne +1 ou réponse fausse 0.  +, L'évaluation par compétences est très utilisée en école primaire.  +,
L
L'Europe occidentale est-elle en déclin ? +Les 28 Etats membres de l'Union européenne ne représentent que 508 millions d’habitants, mais ils constituent la première puissance économique mondiale. Ref http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/05/09/journee-de-l-europe-le-poids-de-l-ue-en-trois-graphiques_4916275_4355770.html  +, Ecole, justice, police, famille etc. sont des carcans qui empêchent l'individu de se libérer et d'exprimer sa personnalité. Qu'elles soient contestées est positif.  +, On a jamais autant exalté le mariage et la famille ; la justice reste respectée et domine la société, avec parfois une dérive vers l'envie du pénal. L'école républicaine continue d'être un pilier de la société.  +,
L'extrême-gauche doit-elle lutter contre l'islamophobie ? +''Citation à trouver...''  +, -  +, <blockquote>« Que l’islam soit en France en religion majoritairement pratiquée par des opprimés, c’est-à-dire des prolétaires, c’est une certitude. Mais faire ce constat doit-il mener à se montrer conciliant avec cette religion ? Bien au contraire ! Davantage encore, justement parce que ceux qui sont touchés par cette religion sont les nôtres, nous devons la combattre ! La classe ouvrière, précisément parce qu’elle est la classe opprimée de la société, a moins accès au savoir, à la culture que d’autres couches de la société, ce qui la rend plus perméable à tous les préjugés. Et si ceux-ci prennent la forme de préjugés religieux parmi les travailleurs d’origine maghrébine ou africaine, ils en prennent d’autres, dans d’autres couches du prolétariat. À commencer par le racisme, hélas bien présent dans la classe ouvrière française. Et pourtant, aucun militant n’imagine ne pas le combattre sous prétexte qu’il s’agit de préjugés d’opprimés. Pourquoi en serait-il autrement avec la religion ? »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Lutte ouvrière, « [http://mensuel.lutte-ouvriere.org/2017/01/22/le-piege-de-la-lutte-contre-lislamophobie_75202.html Le piège de la « lutte contre l’islamophobie »] », ''Lutte de classe'', n°181, février 2017.[[Lien d'oeuvre citée::http://mensuel.lutte-ouvriere.org/2017/01/22/le-piege-de-la-lutte-contre-lislamophobie_75202.html| ]]</div>  +,
La classe ouvrière est-elle révolutionnaire ? + * importance des minorités agissantes * importance des héros, personnalités charismatiques * importance des images symboliques   +, Un embourgeoisement lors des Trente Glorieuses  +, Dans les hôpitaux, etc.  +,
La liberté d'expression doit-elle être limitée ? +La presse doit être complètement indépendante de l'économie. La place de plus en plus importante de la publicité dans les médias et la concentration de ceux-ci dans les mains de quelques propriétaires restreignent la liberté de la presse. Cela empêche parfois la pluralité des opinions et soumet les journalistes à une pression économique. ==== Citation(s) ==== #Médias : Qui possède quoi? [[http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/ppa]] #Reporters sans frontières [[https://rsf.org/fr/france]]  +, Quand on a voulu interdire la publication des Oeuvres de Sade, au prétexte qu'elles inciteraient au crime, dans le procès la défense a fait valoir que nombre de curés qui avaient eu des affaires de moeurs lisaient sans cesse la vie des saints et la Bible. Lire un ouvrage ou un discours ne conduit pas à l'imiter. La personne est libre, elle ne réagit pas mécaniquement à une lecture.  +, Certains discours favorisent le passage à l'acte : en entendant des propos qui incitent à la violence, à la haine ou au racisme, certains individus vont commettre des actes violents, haineux, racistes, etc. Pour prévenir les actes, il faut donc obligatoirement limiter les discours. C'est toute la question de l'incitation.  +,
La vaccination est-elle dangereuse ? +"En 1998 justement, une étude du docteur britannique Andrew Wakefield publiée dans la revue médicale "The Lancet" tentait de démontrer une relation de cause à effet entre le vaccin rougeole-oreillons-rubéoles (ROR) et l’autisme. L’article contenait pourtant des erreurs d’analyse et de méthodologie grossières et la communauté scientifique ne tardera pas à émettre de nombreuses critiques sur les travaux du chirurgien britannique [...]. En 2004, "The Lancet" a même publié un communiqué réfutant totalement les conclusions de l’étude, parlant de "fraude scientifique". En 2007, il a été révélé que Andrew Wakefield avait été payé près de 600 000 euros par un avocat britannique souhaitant poursuivre le laboratoire produisant le vaccin." http://www.ledauphine.com/france-monde/2017/07/24/y-a-t-il-un-lien-entre-vaccins-et-autisme  +, "The association of H1N1 vaccination and possibly infection, together with new information on genetic susceptibility, strongly suggest that a T-cell-mediated autoimmune process is the driving force in the pathogenesis of narcolepsy." [http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1474442214700754/ Rôle du vaccin H1N1 dans le déclenchement de la narcolepsie.]  +, * Selon une étude du service de pharmacologie clinique et centre régional de pharmacovigilance et d’informations sur le médicament du CHRU de Tours : "Elle [l'étude] conclut qu’il n’y a pas de lien entre cette vaccination chez l’enfant et le risque de survenue ultérieure d’une atteinte [...] de la SEP [sclérose en plaques], quels que soient le nombre d’injections, le délai et la marque du vaccin."   +,
Le Front national est-il un parti fasciste ? +<blockquote>« Ce n'est pas la propagande frontiste qui relaie les thèmes des fascismes européens, mais les livres recommandés par la presse favorable au FN (et souvent écrits par des membres ou sympathisants du parti), ainsi le réseau de librairies militantes qui vendent par correspondance ou en magasin à ses membres. L'étude des fascismes fait donc partie de la culture historique et idéologique acquise par les mieux formés des adhérents. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Jean-Yves Camus, ''Le Front national'', 1997.</div>  +, <blockquote>« Cette stratégie [de dédiabolisation] ne fait pourtant pas l’unanimité dans le parti, si l’on en juge par les nombreuses défections de nouvelles recrues, déçues de découvrir une réalité à mille lieux des discours de la présidente. Nadia Portheault, d’origine algérienne, tête de liste FN à Saint-Alban, en Haute-Garonne, est partie après qu’un cadre lui eut lancé : « Toi et tes enfants, vous êtes bons pour le four… » (La voix du Midi, 4 novembre 2013). Arnaud Cléré aussi, transfuge de l’UMP dans la Somme, effaré de voir des croix gammées tatoués aux bras de certains militants, ou encore Anna Rosso-Roig (Front de gauche) à Marseille et Vincent Morelle (UMP) à Meaux. Sans compter les propos racistes et antisémites avérés de 104 candidats du FN aux départementales de 2015, malgré les strictes consignes données par la direction. Ces exemples incitent à s’interroger sur le degré de racisme et d’antisémitisme au sein du « nouveau » Front national. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Nonna Mayer, « [http://www.laviedesidees.fr/Le-mythe-de-la-dediabolisation-du-FN.html Le mythe de la dédiabolisation du FN] », ''La vie des idées'', 4 décembre 2015.[[Lien d'oeuvre citée::http://www.laviedesidees.fr/Le-mythe-de-la-dediabolisation-du-FN.html| ]]</div> <blockquote>« Les élections de 2014 et 2015 ont montré les limites de ce dispositif [de normalisation]. Les médias ont largement relayé des commentaires racistes, antisémites, islamophobes, postés sur les réseaux sociaux par des candidats FN. De leur côté, un certain nombre de nouveaux militants, censés être modérés, s'approprient des points de vue jugés excessifs par la présidente quand elle est interrogée à leur propos dans les médias, qu'il s'agisse du « grand remplacement » ou de la « remigration », deux thèmes issus des périphéries du FN mais bien relayés dans le parti. Se défaire de membres de l'extrême-droite radicale ne saurait suffire à débarrasser le FN de sa virulence altérophobe. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Stéphane Lebourg, « Le Front national et la galaxie des extrêmes droites radicales », ''Les faux-semblants du Front national'', Presse de Sciences Po, Paris, 2015.</div> <blockquote>« Le vrai FN d'aujourd'hui : *Anne-Sophie Leclère, candidate FN dans les Ardennes, a comparé Christiane Taubira à un singe. *Alexandre Gabriac, élu régional du FN en Rhône-Alpes et candidat au second tour des cantonales à Grenoble, a posé pour une photo en faisant le salut nazi devant un drapeau frappé de la croix gammée. *Nicolas Reynès, candidat FN aux législatives dans la 2e circonscription du Nord, a renvoyé depuis sa page Facebook à un site eugéniste à la gloire de la race blanche. *François Chatelain, candidat FN aux municipales à Neuville-en-Ferrain (Nord), a publié sur sa page Facebook des propos et images antisémites et xénophobes. *Jacques Coutela, candidat dans l’Yonne aux cantonales de mars 2011, a posté sur son blog des propos faisant l’apologie d’Anders Breivik, le responsable de la tuerie d’Utoya (Norvège). *Stéphane Poncet, candidat frontiste aux législatives dans le Rhône, a publié sur son blog des dessins à caractère raciste. *André Kornmann, tête de liste FN aux municipales à Strasbourg, veut rétablir l’ordre avec des « ''chiens d’attaque, pas des teckels ou des chihuahua'' ». *Nadia Portheault, candidate FN aux municipales de 2014 à Saint-Alban (Haute-Garonne), a quitté le FN, fatiguée, dit-elle, des propos racistes, antisémites et homophobes entendus en coulisse. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Maxime Vivas, « [https://www.legrandsoir.info/marine-le-pen-presidente-de-la-republique-en-2017.html Marine Le Pen, présidente de la République en 2017 ?] », ''Le Grand Soir'', 17 novembre 2014.[[Lien d'oeuvre citée::https://www.legrandsoir.info/marine-le-pen-presidente-de-la-republique-en-2017.html| ]]</div>  +, <blockquote>« En France et en Europe le mot populisme est aussi délibérément utilisé par certains idéologues et médias comme un moyen de mystification, qui permet d’opérer un amalgame entre l’extrême droite et la gauche radicale, par exemple le Front de gauche, de mettre en regard d’un populisme de droite un populisme de gauche, sous prétexte que les deux s’opposent aux politiques néolibérales et à la construction européenne… »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Michael Löwy et Francis Sitel, « [https://www.contretemps.eu/fn-europe-fascisme/ Le Front national dans une perspective européenne] », ''Contretemps'', 17 octobre 2016.[[Lien d'oeuvre citée::https://www.contretemps.eu/fn-europe-fascisme/| ]]</div>  +,
Le néolibéralisme va-t-il s'effondrer ? +L'espérance de vie augmente chaque année.  +, La recherche médicale permet déjà de soigner de nombreux cancers, et elle viendra bientôt à bout d'autres maladies. Les thérapies géniques offrent de grands espoirs, tout comme la découverte de nano-molécules réparatrices ou les recherches sur les cellules-souches.  +, Prôner la décroissance est une idée de riches. Après s'être assurés confort et services, les pays du Nord veulent empêcher les autres pays à accéder au même niveau. C'est injuste et impossible à défendre politiquement.  +,
O
Odannur/Brouillon +Il est injuste qu'un revenu de base soit distribué de façon égale aux personnes riches et aux personnes pauvres. Ces dernières en ont beaucoup plus besoin.  +
S
Sommes-nous libres de nos décisions ? +La liberté est ici un synonyme de capacité. Ce n'est pas tant que les hommes ne soient pas libres, mais plutôt qu'ils ne sont pas tout puissants. Si la liberté était la toute-puissance, alors aucun être humain ne pourrait être libre -- et alors la notion de liberté n'aurait aucun sens.  +, Le sentiment de culpabilité individuellement ressenti, de même que le fait que la justice punisse les auteurs de délits ou de crimes, ne peuvent s'expliquer que par la liberté que les hommes auraient de faire une action, ou de s'abstenir, ou bien d'en faire une autre. Si l'on abandonne l'idée de liberté, alors le sentiment de culpabilité et la mission de la justice de punir les coupables deviennent absurdes et injustes. Albert Camus, Réflexion sur la peine capitale : "Si les hommes sont conduits, par les lois de la nature, à faire ce qu'ils font, on ne peut pas les en blâmer, pas davantage que l'on ne peut reprocher à une montre d'être en avance ou en retard." Objection : *Deux phénomènes apparaissent simultanément : d'une part, la justice condamne les auteurs de crimes ou de délits, devant donc les tenir pour libres et donc responsables de leurs actes ; d'autre part, c'est précisément dans la comptabilité des crimes et des délits que l'on peut le mieux vérifier empiriquement que les comportements des hommes sont socialement d'une extrême régularité, ce qui exclut l'idée de libre-arbitre. Le domaine des crimes et des délits est donc celui où l'idée de la liberté est la plus nécessaire, et où elle apparaît comme la plus réfutée. Que la justice condamne les auteurs de crimes ne prouve pas qu'ils étaient libres d'agir autrement ; cela prouve en revanche, avec plus de certitude, que la justice établie a besoin de les considérer tels.  +, Les limites physiques dessinent seulement le cadre à l'intérieur duquel des actions et des choix libres sont possibles. Lorsqu'on avance que des limites physiques nouvelles, telles qu'une maladie, nous enlèvent notre liberté, c'est qu'on confond la liberté et le bonheur. C'est qu'on estime faussement que l'on est libre que lorsque l'on fait tout ce qui nous plaît. La liberté consiste à faire des choix qui ne sont pas tous agréables par principe, mais peuvent même être très pénibles. Jean-Paul Sartre, Cahiers pour une morale (1948) : « Me voilà tuberculeux par exemple. Ici apparaît la malédiction (et la grandeur). Cette maladie, qui m’infecte, m’affaiblit, me change, limite brusquement mes possibilités et mes horizons. J’étais acteur ou sportif ; avec mes deux pneumos , je ne puis plus l’être. Ainsi négativement je suis déchargé de toute responsabilité touchant ces possibilités que le cours du monde vient de m’ôter. C’est ce que le langage populaire nomme être diminué. Et ce mot semble recouvrir une image correcte ; j’étais un bouquet de possibilités, on ôte quelques fleurs, le bouquet reste dans le vase, diminué, réduit à quelques éléments. […] Et d’autre part surgissent avec mon état des possibilités nouvelles : possibilité à l’égard de ma maladie (être un bon ou un mauvais malade), possibilités vis-à-vis de ma condition (gagner tout de même ma vie, etc.). Un malade ne possède ni plus ni moins de possibilités qu’un bien portant ; il a son éventail de possibles comme l’autre et il a à décider sur sa situation, c’est-à-dire à assumer sa condition de malade pour la dépasser (vers la guérison ou vers une vie humaine de malade avec de nouveaux horizons). […] Ainsi suis-je sans repos : toujours transformé, miné, laminé, ruiné du dehors, et toujours libre, toujours obligé de reprendre à mon compte, de prendre la responsabilité de ce dont je ne suis pas responsable. Totalement déterminé et totalement libre. »  +,