714
U

Attribut:Résumé d'argument

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Pages utilisant la propriété « Résumé d'argument »

Afficher les 25 pages utilisant cette propriété.

Voir (25 précédentes | 25 suivantes) (20 | 50 | 100 | 250 | 500).

A
Aucune proposition de revenu de base ne permet de lutter contre la « pauvreté relative » +A un seuil de pauvreté fixé à 60% du revenu médian (définition retenue par l'organisme de statistiques de l'Union Européenne, <span class="logo-lien-Wikipedia">[https://fr.wikipedia.org/wiki/Eurostat Eurostat]</span>), le revenu de base doit être égal à au moins 1027 euros pour qu'aucun Français vivant seul ne puisse être considéré comme pauvre <span class="smw-highlighter" data-type="5" data-state="persistent" data-title="Information" title="Le salaire mensuel médian est en France en 2011 de 1712 euros net (voir les résultats de l'étude de l'INSEE : "Secteur privé et entreprises publiques"). 60% de ce revenu correspond alors à 1027 euros."><span class="smwtticon info"></span><div class="smwttcontent">Le salaire mensuel médian est en France en 2011 de 1712 euros net (voir les résultats de l'étude de l'INSEE : [https://www.insee.fr/fr/statistiques/1280904 "Secteur privé et entreprises publiques"]). 60% de ce revenu correspond alors à 1027 euros.</div></span>. A un seuil à 50% du revenu médian, le montant du revenu de base doit être de 856 euros, et à un seuil à 40% il doit être de 685 euros. Or un revenu de base établi pour une personne adulte vivant seule à 400 euros pour Yoland Bresson <span class="smw-highlighter" data-type="5" data-state="persistent" data-title="Information" title="Voir "Sauver la paix en Europe", lettre de liaison n°71 de l'Association pour l'Instauration d'un Revenu d'Existence (AIRE)."><span class="smwtticon info"></span><div class="smwttcontent">Voir [http://www.revenudexistence.org/doc/lettres/aire71.pdf "Sauver la paix en Europe"], lettre de liaison n°71 de l'Association pour l'Instauration d'un Revenu d'Existence (AIRE).</div></span>, à 450 euros pour le ''think tank'' libéral Génération libre <span class="smw-highlighter" data-type="5" data-state="persistent" data-title="Information" title="Gaspard Koenig, Marc de Basquiat, LIBER, un revenu de liberté pour tous, Génération libre. A télécharger sur : http://www.impotnegatif.com/."><span class="smwtticon info"></span><div class="smwttcontent">Gaspard Koenig, Marc de Basquiat, ''LIBER, un revenu de liberté pour tous'', Génération libre. A télécharger sur : http://www.impotnegatif.com/.</div></span>, à 750 euros pour Jacques Marseille <span class="smw-highlighter" data-type="5" data-state="persistent" data-title="Information" title="Jacques Marseille, ''L'argent des Français'', chap. 32, Éditions Perrin, 2009."><span class="smwtticon info"></span><div class="smwttcontent">Jacques Marseille, ''L'argent des Français'', chap. 32, Éditions Perrin, 2009.</div></span> et Baptiste Mylondo <span class="smw-highlighter" data-type="5" data-state="persistent" data-title="Information" title="Baptiste Mylondo, Un revenu pour tous ! Précis d'utopie réaliste, Éditions Utopia, 2010. A télécharger sur : http://www.liege.mpoc.be/livres/Mylondo-Baptiste_Un-revenu-pour-tous_106p.pdf."><span class="smwtticon info"></span><div class="smwttcontent">Baptiste Mylondo, ''Un revenu pour tous ! Précis d'utopie réaliste'', Éditions Utopia, 2010. A télécharger sur : http://www.liege.mpoc.be/livres/Mylondo-Baptiste_Un-revenu-pour-tous_106p.pdf.</div></span>, à 800 euros pour Christine Boutin <span class="smw-highlighter" data-type="5" data-state="persistent" data-title="Information" title="Annoncé sur France Culture dans l'émission "Du grain à moudre" intitulée "Toute existence mérite-t-elle salaire ?". Il est à noter que la candidate du Parti chrétien-démocrate a revu son "dividende universel" à la hausse, passant de 200 euros par enfant et 400 euros par adulte à 400 euros par enfant et 800 euros par adulte."><span class="smwtticon info"></span><div class="smwttcontent">Annoncé sur France Culture dans l'émission "Du grain à moudre" intitulée [http://www.franceculture.fr/emission-du-grain-a-moudre-toute-existence-merite-t-elle-salaire-2013-12-11 "Toute existence mérite-t-elle salaire ?"]. Il est à noter que la candidate du Parti chrétien-démocrate a revu son "dividende universel" à la hausse, passant de 200 euros par enfant et 400 euros par adulte à 400 euros par enfant et 800 euros par adulte.</div></span> ou à 850 euros pour Dominique de Villepin <span class="smw-highlighter" data-type="5" data-state="persistent" data-title="Information" title="Voir http://www.republiquesolidaire.fr/7913-le-projet-citoyen/. Il est à noter qu'à l'inverse de Christine Boutin, Dominique de Villepin a revu son "revenu citoyen" à la baisse, passant de 850 euros à un montant situé "autour de 500 à 550 euros". Voir http://www.lexpress.fr/actualite/politique/villepin-solde-son-revenu-citoyen-de-300-euros_1069389.html."><span class="smwtticon info"></span><div class="smwttcontent">Voir http://www.republiquesolidaire.fr/7913-le-projet-citoyen/. Il est à noter qu'à l'inverse de Christine Boutin, Dominique de Villepin a revu son "revenu citoyen" à la baisse, passant de 850 euros à un montant situé "autour de 500 à 550 euros". Voir http://www.lexpress.fr/actualite/politique/villepin-solde-son-revenu-citoyen-de-300-euros_1069389.html.</div></span>, ne permet pas de faire baisser le nombre de personnes vivant en-dessous du seuil de pauvreté, même si l'on définit ce dernier à 50% du revenu médian (alors que le seuil considéré comme pertinent par Eurostat est le seuil à 60%). Le revenu de base permet de lutter contre la pauvreté absolue (celle que l'on mesure dans les pays du tiers-monde) mais peu contre la pauvreté relative (celle mesurée dans les pays développés).  +
D
D'autres revendications sont à préférer à celle d'un revenu de base +D'autres mesures permettraient de réaliser une partie ou l'ensemble des choses permises par un revenu de base, sans en présenter les inconvénients. * Fondé sur un droit à l'emploi, le salaire à vie serait financé par le travail de tous, et préparerait une sortie du capitalisme. * L'extension des droits sociaux (droits à la santé, à l'éducation, au logement, etc.), sous forme de services publics gratuits pour tous, améliorerait considérablement les conditions de vie de l'ensemble de la population. * Une réduction massive du temps de travail, réparti entre tous, alliée à une interdiction des licenciements, métamorphoseraient notre rapport au travail, qui serait ainsi libéré à de nombreux égards.  +
Des mécanismes peuvent inciter les bénéficiaires du revenu de base à exercer un emploi +Des mécanismes peuvent inciter les personnes touchant un revenu de base à exercer un travail salarié. Par exemple, si le montant du revenu de base n'est pas suffisant pour bien vivre, une grande partie des personnes seront conduites à travailler. Le travail pourra, en ce sens, toujours être la source de financement du revenu de base.  +
Dieu existe-t-il ? +Il n'existe pas de « génération spontanée » ni d'objets qui apparaissent d'un coup à partir du vide absolu. « Du néant, rien ne naît. » Il y a donc une cause nécessaire à l'univers. Cette cause est l'Être, la Substance (ce qui se tient « en dessous »).  +, La théorie de l'évolution, qui suppose la création de nouveaux organes par évolutions successives, ne marche pas : en effet, les embryons d'organes ou types de transition entre deux organes ne sont pas avantageux. Il faut des "sauts brusques" d'un organe pleinement constitué à un autre pour qu'il y ait avantage adaptatif. Ces "sauts brusques" restent inexpliqués. Ont-ils été programmés par Dieu ? [https://fr.wikipedia.org/wiki/Complexit%C3%A9_irr%C3%A9ductible Théorie de la complexité irréductible] * Le biologiste australien Michael Denton passe un chapitre de son ouvrage "L'évolution a-t-elle un sens ?" à étudier le problème de l'oeil de la langouste. On constate chez des races proches de crustacés deux types d'yeux fonctionnant selon un principe optique différent. Pour les langoustes, il s'agit d'unités visuelles carrées : elles sont composées d'unités oculaires consistant en un minuscule tube de section carrée, à peu près deux fois plus long que large et dont les faces latérales sont des miroirs plans. Les rayons lumineux sont réfléchis par les miroirs latéraux pour converger sur un même point de la rétine. Or chez la grande majorité des crustacés, les unités oculaires sont rondes ou hexagonales, car fondées sur le principe de la réfraction. On ne rencontre aucun type intermédiaire entre ces genres d'yeux. Et bien sûr, il n'y a pas trace de fossiles dotés de cet organe embryonnaire ! En réalité, on ne peut guère concevoir ce que serait cet oeil de transition entre celui qui fonctionne selon le principe de réflexion et celui qui utilise la réfraction "[…] tant diffèrent leurs agencements respectifs sur le plan de la géométrie et du fonctionnement optique. L'unité oculaire d'un type d'oeil de transition devrait à la fois se situer à mi-chemin entre l'hexagone et le carré, à mi-chemin entre la lentille réfractante et la surface réfléchissante, et néanmoins posséder les propriétés optiques nécessaires à la formation d'une image." Michael Denton, L'évolution a-t-elle un sens ?, Fayard, page 486  +, Dans les Livres saints, ou à travers différents messagers, Dieu livre des prédictions exactes. Comme l'être humain ne peut pas connaître l'avenir, c'est bien la preuve que c'est Dieu qui lui a communiqué ces connaissances.  +,
Donner un revenu de base inconditionnel est immoral +Donner un revenu aux gens sans contrepartie est immoral. Cela revient à payer les gens à ne rien faire.  +
Déconnecter revenu et travail est un non-sens économique +Instaurer un revenu de base revient à distribuer à tous une somme d'argent sans exiger en retour un travail ; cela revient à déconnecter le revenu du travail. Or l'argent à partir duquel est financé le revenu de base provient du travail de nombreux travailleurs, quel que soit le mode de financement du revenu de base, car la <span class="logo-lien-Wikipedia">[http://fr.wikipedia.org/wiki/Valeur_%28%C3%A9conomie%29 valeur économique]</span> naît du travail. Si rien n'assure le fait qu'une partie importante de la population continue de travailler, c'est la possibilité même de financer le revenu de base qui s'effondre.  +
F
Faut-il arrêter de manger des animaux ? + * ablation du bec chez les poussins * poussins mâles broyés vivants * les poussins mâles (soit un poussin sur deux) élevés pour les œufs sont tués * les poules couveuses vivent dans de tout petits espaces, avec un cycle de lumière et une alimentation déréglés * sont tués très très jeunes * la mortalité est importante durant le transport (par suffocation)   +, * les truies deviennent des machines à enfanter * les porcs ont la queue coupée (pour pas qu'ils mangent celle des autres) * ils ont les “coins” (= dents de lait) arrachés ou meulés * ils sont castrés (le tout, sans anesthésiques) * deux jours de transport sans eau ni nourriture, avec stress   +, * Le marquage (utilisé pour éviter le vol) au fer rouge comme à froid mutile les animaux   +,
Faut-il dépénaliser le cannabis ? + *, Lanctôt, 2003.   +, *, « [http://www.interaksyon.com/article/79862/joint-regulation--dutch-cities-want-cannabis-cultivation-decriminalized Dutch cities want cannabis cultivation decriminalized] », 1/02/2014.   +, <blockquote>« Au-delà de son obsolescence, la loi de 1970 n’est plus comprise par les usagers de cannabis. Conscients que sa dangerosité est différente de celle des autres drogues, et que son usage régulier est néfaste, ils savent également qu’il est possible d’en faire un usage épisodique à des fins récréatives, comme beaucoup d’autres Français en font de l’alcool. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;"> *, p.87, Le Muscadier, 2013.</div>  +,
Faut-il généraliser le vote électronique ? +<blockquote>« Au XIXe siècle, par exemple, les gens avaient besoin de parcourir de longues distances pour pouvoir voter, ce qui rendait le vote impossible pour les personnes les moins favorisées – faute de moyens de transport – ou qui ne voyaient pas l'intérêt de voter et d'exercer leurs droits. Le taux de vote à l'époque n'est pas comparable avec celui que nous observons aujourd'hui. Cela montre que rendre le vote plus accessible est encore plus important que de simplifier son fonctionnement. Le vote électronique a le potentiel de permettre aux électeurs de voter en ligne, ce qui augmenterait de manière significative le taux de participation et rendrait plus accessible le vote pour tous. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Giovanni Verhaeghe, « [https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-169374-le-vote-electronique-a-lheure-de-lelection-presidentielle-2083834.php Le vote électronique à l’heure de l’élection présidentielle…] », ''Les Echos'', 2 mai 2017.[[Lien d'oeuvre citée::https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-169374-le-vote-electronique-a-lheure-de-lelection-presidentielle-2083834.php| ]]</div>  +, <blockquote>« Avec le vote électronique, les citoyens [suisses] ont la possibilité de voter et d’élire par Internet, où qu’ils se trouvent et au moment de leur choix. Le canal du vote électronique est particulièrement adapté aux besoins des Suisses de l’étranger et à ceux des personnes en situation de handicap physique. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Autorités suisses, « [https://www.ch.ch/fr/democratie/le-vote-par-voie-electronique/quest-ce-que-le-vote-electronique/ Qu’est-ce que le vote électronique?] ».[[Lien d'oeuvre citée::https://www.ch.ch/fr/democratie/le-vote-par-voie-electronique/quest-ce-que-le-vote-electronique/| ]]</div> <blockquote>« Elles [les méthodes de vote à distance par Internet ou par téléphone] ont le potentiel d'éliminer les longues files d'attente dans les bureaux de vote et de pallier plus efficacement les problèmes d'accessibilité des personnes handicapées ou malades, des militaires, des personnes vivant à l'étranger, des voyageurs ou des retraités migrateurs, ainsi que d'autres groupes de la population tels que les chefs de famille monoparentale pour qui aller voter de manière traditionnelle peut s'avérer compliqué. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Élections Canada, « [http://www.elections.ca/content.aspx?section=res&dir=rec/tech/ivote/comp&document=benefit&lang=f Une analyse comparative du vote électronique] », 13 juin 2014.[[Lien d'oeuvre citée::http://www.elections.ca/content.aspx?section=res&dir=rec/tech/ivote/comp&document=benefit&lang=f| ]]</div>  +, <blockquote>« Contrairement à un vote classique, un nouveau décompte des bulletins, en cas de doute, est matériellement impossible, ce que M. Bernard Lang résume ainsi : « sans trace physique permettant le recomptage, se pose la question de la confiance que l'on peut accorder au système et à ceux qui le mettent en oeuvre, car ce qui se passe dans la machine n'est pas observable ». »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Alain Anziani et Antoine Lefèvre, « [http://www.senat.fr/rap/r13-445/r13-4451.pdf Rapport d'information sur le vote électronique] », Sénat, 9 avril 2014.[[Lien d'oeuvre citée::http://www.senat.fr/rap/r13-445/r13-4451.pdf| ]]</div> <blockquote>« Contrairement à la double procédure de contrôle mise en place pour le vote à l'urne par le code électoral, d'abord au sein du bureau de vote puis, lors du dépouillement, devant le juge administratif qui peut examiner les bulletins litigieux, le dénombrement des suffrages dans les bureaux équipés d'une machine à voter s'effectue par la lecture des compteurs que le président rend visibles à la clôture du vote. Il n'est pas possible, en l'état, de procéder en cas de résultats litigieux à un recomptage des votes enregistrés par la machine. Si l'entreprise Berger-Levrault a précisé à vos rapporteurs que la participation au scrutin était relevée chaque heure et qu'en conséquence, un écart de voix pourrait être recherché dans l'historique horodaté de la machine, il ne s'agit toutefois que de la mention d'un total chiffré et non de la mise à disposition physique des bulletins. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Alain Anziani et Antoine Lefèvre, « [http://www.senat.fr/rap/r13-445/r13-4451.pdf Rapport d'information sur le vote électronique] », Sénat, 9 avril 2014.[[Lien d'oeuvre citée::http://www.senat.fr/rap/r13-445/r13-4451.pdf| ]]</div> <blockquote>« Pourquoi ne peut-on pas recompter les bulletins ? Evidemment déjà parce qu’il n’y a plus de bulletins en papier. On peut certes demander à la machine de recompter, et d’imprimer un deuxième ticket. Mais cela ne sert pas à grand chose : si il y a erreur, elle est dans la conception du logiciel, et se reproduira probablement à l’identique. La principale propriété d’un ordinateur est de faire exactement ce qu’on lui demande, même quand cela est mal formulé. Si on recompte parfois les bulletins papier, c’est parce que les humains ne répètent pas la même erreur (mais peuvent en faire une différente). Le vote électronique ajoute un incertitude : à supposer que le vote ait bien été enregistré, comment garantir qu’il ne soit pas altéré d’ici le dépouillement ? Un bulletin en papier enfermé dans une urne sous surveillance ne peut pas changer. Une mémoire informatique n’a pas cette propriété. Le véritable moyen de recompter les bulletins électroniques est le concept de bulletin imprimé vérifié par l’électeur. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Association Ordinateurs de vote, « [http://www.ordinateurs-de-vote.org/Pourquoi-ne-peut-on-pas-recompter.html Pourquoi ne peut-on pas recompter les bulletins ?] », 22 mai 2005.[[Lien d'oeuvre citée::http://www.ordinateurs-de-vote.org/Pourquoi-ne-peut-on-pas-recompter.html| ]]</div>  +,
Faut-il instaurer un revenu de base ? +Parce qu'il offre à chaque personne de quoi s'acheter un panier de biens et de services essentiels, le revenu de base permet de réduire drastiquement le nombre de personnes vivant sous le <span class="logo-lien-Wikipedia">[https://fr.wikipedia.org/wiki/Seuil_de_pauvreté seuil de pauvreté]</span>. De plus, parce qu'il est versé à tous les citoyens sans condition, le revenu de base n'est pas soumis au problème du non-recours touchant les populations les plus pauvres, qui en bénéficieraient automatiquement.  +, En donnant à chacun les ressources monétaires pour bien vivre sans travailler, le revenu de base rend les individus plus libres d'accepter ou non un emploi, de réduire ou non leur temps de travail et de s'adonner à des activités librement choisies. De même, il offre une autonomie financière à toutes les personnes (notamment les femmes et les étudiants) qui souhaitent s'émanciper de leur conjoint ou de leur famille.  +, En donnant aux individus de quoi subvenir à leurs besoins sans avoir besoin d'autant travailler, voire sans avoir besoin de travailler du tout, le revenu de base offre la possibilité d'avoir beaucoup plus de temps libre.  +,
Faut-il instaurer un salaire à vie ? +Dans une société où le salaire à vie est mis en place, le marché de l'emploi n'existe plus, et donc le chômage non plus. Les problèmes de stigmatisation, de perte de dignité et de précarité liés à l'exclusion du marché de l'emploi disparaissent.  +, Il est probable que la hiérarchie des salaires (le montant du salaire pour chaque qualification) concentre une violence sociale considérable et soit source de conflits récurrents.  +, La propriété lucrative, que combat le salaire à vie, est étroitement liée au mode de gouvernance des entreprises. En effet, dans les entreprises classiques, le pouvoir de décision est proportionné à la détention de capital : ce sont les actionnaires qui dirigent l'entreprise. En mettant fin à la propriété lucrative, le salaire à vie rendra possible un fonctionnement plus démocratique : aussi bien au niveau de l'entreprise, où chacun pourra participer aux décisions concernant la production, qu'au niveau macroéconomique où chacun peut avoir son mot à dire sur les grandes orientations de la production.  +,
Faut-il préférer les logiciels libres ? +Contrairement aux logiciel privateurs (aussi appelés propriétaires), les logiciels libres permettent à quiconque de consulter le code et de savoir ce qui est fait des données personnelles. Ils permettent aussi de l'étudier, de le modifier et de le redistribuer.  +
Faut-il préserver les Murs à pêches de Montreuil ? +Les Murs à pêches sont un patrimoine horticole et architectural à protéger. En plus des fameuses pêches de Montreuil, le site accueille des cultures de fruits (pommes, cerises, vignes) et de fleurs (chrysanthèmes, lilas, dahlias). Les murs sont, quant à eux, les restes d'une histoire locale qui rappelle que Montreuil était, il n'y a pas si longtemps encore, une commune agricole. Il faut préserver cet héritage et le faire perdurer comme un musée vivant à destination des générations présentes et futures. <blockquote>« Préserver les Murs à pêches, c’est avant une question de patrimoine. Il ne s’agit pas de remettre une toute petite partie des murs en état d’être restitués dans l’usage agricole qu’ils avaient à une époque révolue. Vu la quantité de murs qui se dégradent jour après jour et dont il faut enrayer la dégradation, il faut consacrer les moyens dont nous disposons à les protéger « au niveau de leur tête » afin d’éviter que l’eau ne ravine la terre des murs et que lorsqu’il gèle, les murs ne gonflent et que les pierres ne se descellent. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Pascal Mage, « [http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/article-restauration-des-murs-a-peches-de-montreuil-trois-questions-a-pascal-mage-117559614.html Restauration des Murs à pêches de Montreuil : trois questions à Pascal Mage] ».[[Lien d'oeuvre citée::http://lesvertsbagnolet.over-blog.com/article-restauration-des-murs-a-peches-de-montreuil-trois-questions-a-pascal-mage-117559614.html| ]]</div> <div class="fr-collapsible fr-collapsed titre-section-deroulante"><h5 class="fr-collapsible-toggle fr-collapsible-toggle-collapsed ">Autres citations</h5> <div class="fr-collapsible-content encadre"><div class="contenu-section-deroulante"> <blockquote>« Les valeurs historiques de ce patrimoine et son identité : * Un patrimoine horticole lié à des savoir-faire (y compris dans la dimension de patrimoine immatériel) : conduite du verger « à la Montreuil » greffes, tailles et usage de murs agricoles spécifiques, création de différentes variétés de fruits, expérimentation et innovation, travail énergétique (bioclimatique avant l'heure!) sur les murs, esthétique (fruits marqués, formes artistiques de palissages) * Une tradition d’usage maximal de l’espace avec des fruitiers, des fleurs, des arbustes à fruits et par endroits et selon les époques des pratiques de vigne et de maraîchage. * Une agriculture réputée au-delà des frontières pour ses fruits, produits de luxe et ses méthodes * Un paysage né de ces pratiques qui marque le territoire de ses murs * Un patrimoine social : Les familles d’horticulteurs, qui ont fait la valeur du site étaient pour beaucoup de modestes ouvriers agricoles « immigrés » de l'Yonne ayant trouvé racine à Montreuil après la crise du phylloxera. Porteurs de ces savoir-faire, ils les ont répandus en Île-de-France. Il est nécessaire de leur rendre hommage et d'impliquer rapidement leurs descendants dans le projet pour le secteur. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Manuel Martinez, Pierre Desgranges et Patrick Petitjean, « [http://lafabrique.montreuil.fr/wp-content/uploads/2011/04/rapportfinal_2009-04-14.pdf Commission extra-municipale sur l’aménagement du secteur des murs à pêches] », avril 2009.[[Lien d'oeuvre citée::http://lafabrique.montreuil.fr/wp-content/uploads/2011/04/rapportfinal_2009-04-14.pdf| ]]</div> <blockquote>« Nos adhérents se montrent également sensibles aux valeurs du passé, même si le mot fait débat. Ils constatent que les murs sont le témoignage de notre culture ancienne. Celle d’une France rurale et agricole. Les murs seraient comme un bout de l’ancienne campagne, qui aurait résisté à l’enfer urbain. Avec ses friches, ses grenouilles, ses faucons et ses geais. Un petit coin surgi du passé. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Association Murs à pêches, « [https://mursapeches.files.wordpress.com/2009/02/questionnaire_map-blog1.doc Les points de vue des adhérents de MAP sur le présent et l’avenir du site] ».[[Lien d'oeuvre citée::https://mursapeches.files.wordpress.com/2009/02/questionnaire_map-blog1.doc| ]]</div> <blockquote>« Enfin, nos adhérents apprécient au plus haut point la valeur patrimoniale du site : à côté de la culture agricole et rurale, la présence continue et régulière de murs hauts de 2,5 à 3 mètres, distants de 7 à 10 mètres et tous orientés nord-sud, constituent un paysage pittoresque, exceptionnel. Ces murs confèrent aux 14 hectares où ils se trouvent concentrés une valeur patrimoniale et paysagère indéniable, reconnue par un classement du site qui n’en a reconnu qu’à peine huit. Il faudrait donc étendre le classement aux 6 hectares que la municipalité précédente avait exclus. Ce patrimoine est historique et plonge ses racines dans une histoire locale, agricole, horticole, vieille de plusieurs siècles. Ce patrimoine est si méconnu qu’il fait surtout peur aux Montreuillois d’aujourd’hui, qui ne le connaissent pourtant pas. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Association Murs à pêches, « [https://mursapeches.files.wordpress.com/2009/02/questionnaire_map-blog1.doc Les points de vue des adhérents de MAP sur le présent et l’avenir du site] ».[[Lien d'oeuvre citée::https://mursapeches.files.wordpress.com/2009/02/questionnaire_map-blog1.doc| ]]</div> <blockquote>« Protéger durablement et réhabiliter comme lieu de mémoire le site des murs à pêches dans sa globalité, afin de révéler un pan de l'histoire de la commune, qui fut essentiellement agricole jusqu’au début du 20ème siècle. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Montreuil environnement, « [http://montreuil-environnement.blogspot.fr/2010/04/propositions-pour-un-projet-agri-urbain.html 5 piliers pour un projet agri-urbain dans les Murs à Pêches] ».[[Lien d'oeuvre citée::http://montreuil-environnement.blogspot.fr/2010/04/propositions-pour-un-projet-agri-urbain.html| ]]</div> <blockquote>« La création d’un lieu d’entrée de site, maison des Murs à pêches ou musée ouvert, permettant de découvrir les différents aspects du patrimoine, son histoire et sa dimension contemporaine est recommandée par la commission. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Manuel Martinez, Pierre Desgranges et Patrick Petitjean, « [http://lafabrique.montreuil.fr/wp-content/uploads/2011/04/rapportfinal_2009-04-14.pdf Commission extra-municipale sur l’aménagement du secteur des murs à pêches] », avril 2009.[[Lien d'oeuvre citée::http://lafabrique.montreuil.fr/wp-content/uploads/2011/04/rapportfinal_2009-04-14.pdf| ]]</div> </div></div></div>  +, La construction des murs, le marquage des fruits, le taillage des arbres, et bien d'autres techniques encore, représentent un savoir-faire local qui disparaitrait sans la préservation des Murs à pêches. Il faut sauvegarder ce savoir-faire intact et pour cela le maintenir vivant. <blockquote>« Les horticulteurs et arboriculteurs de Montreuil ont légué à la ville sa structure parcellaire en la recouvrant presque entièrement de murs agricoles à partir du XVIIe siècle pour couvrir en 1907 près de 720 hectares sur les 930 de la ville. Ils ont légué aussi leur savoir-faire qui a fait connaître les fruits de Montreuil sur les plus grandes tables d’Europe, et a permis la création de nouvelles variétés de pêches, de fraises et de cerises et de techniques arboricoles encore utilisées ou redécouvertes aujourd’hui. Ils ont su tirer parti de leur positionnement géographique proche des marchés parisiens, du sous-sol de Montreuil qui leur a fourni le plâtre pour réchauffer et protéger leurs fruits à l’abri des murs et du moindre espace pour compenser par l’imagination le peu de surface qui leur revenait. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Manuel Martinez, Pierre Desgranges et Patrick Petitjean, « [http://lafabrique.montreuil.fr/wp-content/uploads/2011/04/rapportfinal_2009-04-14.pdf Commission extra-municipale sur l’aménagement du secteur des murs à pêches] », avril 2009.[[Lien d'oeuvre citée::http://lafabrique.montreuil.fr/wp-content/uploads/2011/04/rapportfinal_2009-04-14.pdf| ]]</div> <blockquote>« Mettre en valeur et faire revivre le savoir faire et les techniques perfectionnées au fil du temps par les cultivateurs de Montreuil autour de la culture de murs à pêches. La pêche pourrait redevenir l'emblème de la ville de Montreuil, comme elle le fut par le passé. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Montreuil environnement, « [http://montreuil-environnement.blogspot.fr/2010/04/propositions-pour-un-projet-agri-urbain.html 5 piliers pour un projet agri-urbain dans les Murs à Pêches] ».[[Lien d'oeuvre citée::http://montreuil-environnement.blogspot.fr/2010/04/propositions-pour-un-projet-agri-urbain.html| ]]</div>  +, Le site des Murs à pêches est un coin de nature à seulement six kilomètres du périphérique parisien. Lieu sauvage, havre de paix, les Murs à pêches sont un espace idéal pour se dépayser, se déconnecter de la ville et se ressourcer. Paris offre très peu d'espaces verts comparé aux autres capitales européennes. À l'heure de la bétonisation continuelle des paysages, il est capital de maintenir ce « poumon » de verdure pour les Montreuillois et les habitants des villes alentour. <blockquote>« La ville de Montreuil se trouve ainsi dotée d’un espace non bâti approchant les 30 hectares en cœur de ville, pourvu d’une identité paysagère unique. Le cumul identité paysagère remarquable et territoire non bâti en cœur de ville n’existe pratiquement pas en situation urbaine ou périurbaine dans les villes de France. La Petite Amazonie au cœur de Nantes, le Bois de Boulogne au cœur de Lille ou les Fortifications Vauban de Maubeuge trouvent leur origine dans un passé militaire ou dans une longue histoire de délaissé (Nantes). La production vivrière ayant créé le paysage de Montreuil ne trouve donc aucun équivalent paysager urbain. Dans une perspective protectionniste, cette seule raison suffirait à entreprendre les démarches qui permettent de restaurer et de maintenir ce paysage. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Association Murs à pêches, « [https://mursapeches.files.wordpress.com/2009/02/questionnaire_map-blog1.doc Le point de vue de Gilles Clément, paysagiste, sur les Murs à pêches] », 10/01/2009.[[Lien d'oeuvre citée::https://mursapeches.files.wordpress.com/2009/02/questionnaire_map-blog1.doc| ]]</div> <div class="fr-collapsible fr-collapsed titre-section-deroulante"><h5 class="fr-collapsible-toggle fr-collapsible-toggle-collapsed ">Autres citations</h5> <div class="fr-collapsible-content encadre"><div class="contenu-section-deroulante"> <blockquote>« Aujourd’hui, sauvegarder l’environnement et assurer une meilleure maîtrise de la consommation des espaces verts et agricoles sont des objectifs partagés par le Conseil Régional, l’État et le Conseil Économique et Social de la Région Île-de-France. Au sein d’une agglomération toujours plus dense, il est nécessaire de protéger durablement les espaces ouverts pour y « reconstruire » de l’espace public, accessible à tous. Cela est particulièrement vrai pour le département de la Seine-Saint-Denis qui manquent cruellement de sites protégés et aménagés pour les populations les plus diverses et les plus démunies. La Seine-Saint-Denis ne compte en effet que deux sites classés (Parc Forestier de la poudrerie de Sevran et les Murs à Pêches), quand le reste de l’Île-de-France en compte 111. Accéder à la nature en ville, c‘est aussi développer un imaginaire urbain de qualité, solidaire, a contrario de celui qui est lié au pavillonnaire. Ici, nous avons la chance de pouvoir créer un pôle de tourisme agricole et culturel dans des parcelles cultivées de murs à pêches restaurés, en partenariat avec la Région, les arboriculteurs franciliens et les organismes qui œuvrent dans les domaines culturel, pédagogique, patrimonial et environnemental. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Montreuil environnement, « [http://montreuil-environnement.blogspot.fr/2009/06/tampon-8.html Pourquoi un projet agricole au coeur d'une agglomération ?] ».[[Lien d'oeuvre citée::http://montreuil-environnement.blogspot.fr/2009/06/tampon-8.html| ]]</div> <blockquote>« [N]ous ne saurions oublier que la vie humaine est aussi évasion, rêve, poésie, déambulation, flânerie, errance, émerveillement devant une libellule, sieste à l’ombre d’un arbre, flirt au soleil, amour. Le domaine des Murs à pêches est exactement ce que l’univers marchand n’a pas réussi à dérober à la ville. Aussi bien, nous ne céderons pas sur ce qui est le cœur de notre engagement. TOUT ce qui n’a pas été urbanisé, tout ce qui n’a pas été massacré par le béton et l’urbanisme fou des années 60 doit être conservé. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Association Murs à pêches, « [https://mursapeches.wordpress.com/qui-sommes-nous/ce-que-nous-voulons/ Ce que nous voulons] ».[[Lien d'oeuvre citée::https://mursapeches.wordpress.com/qui-sommes-nous/ce-que-nous-voulons/| ]]</div> <blockquote>« Certains habitants de ce quartier le perçoivent comme un espace rural en ville et souhaitent que cette spécificité soit conservée. Un espace de nature au pied des cités, un paysage qui permet de « s’échapper » de la ville : le labyrinthe des murs permet de passer d’un monde à un autre, d’envisager plusieurs mondes différents. Cet aspect doit être valorisé ainsi que des projets portés par les habitants des quartiers de grands ensembles voisins. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Manuel Martinez, Pierre Desgranges et Patrick Petitjean, « [http://lafabrique.montreuil.fr/wp-content/uploads/2011/04/rapportfinal_2009-04-14.pdf Commission extra-municipale sur l’aménagement du secteur des murs à pêches] », avril 2009.[[Lien d'oeuvre citée::http://lafabrique.montreuil.fr/wp-content/uploads/2011/04/rapportfinal_2009-04-14.pdf| ]]</div> <blockquote>« D’abord et avant tout, la douceur, le calme et la paix, mots très souvent exprimés. Cet espace constitue un véritable refuge contre toutes les agressions que nous subissons. Nos adhérents y associent les termes suivants : ressourcement individuel, silence, sons de la nature, intimité, respect, paix et tranquillité – sérénité et détente –, lieu sauvage, magie des lieux – charme et poésie –, mémoire de l’enfance, espace de respiration hors du temps. Espace de liberté au milieu de l’enfer urbain. Le périmètre des murs est un immense jardin d’aventure plein de surprises. »</blockquote> <div style="text-align:right; margin-right:0em;">Association Murs à pêches, « [https://mursapeches.files.wordpress.com/2009/02/questionnaire_map-blog1.doc Les points de vue des adhérents de MAP sur le présent et l’avenir du site] ».[[Lien d'oeuvre citée::https://mursapeches.files.wordpress.com/2009/02/questionnaire_map-blog1.doc| ]]</div> </div></div></div>  +,
Faut-il supprimer les frontières ? +Les Hommes sont égaux peu importe leurs pays d'origine. Si un Homme mène une vie calme dans un pays protégé, l'Homme qui en revanche vit dans un pays où sa sécurité est mise en danger, il devrait être en droit de quitter son pays afin de vivre une meilleure vie dans le pays qu'il souhaite. Un pays devrait accueillir l'immigré et celui-ci devrait avoir le même droit de circulation qu'un immigré originaire d'un pays ayant une certaine stabilité économique et politique. ===== Citation(s) ===== "Article premier : Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. "Déclaration universelle des droits de l'homme 1948" "Article 13 1. Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un Etat. 2. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays." http://www.un.org/fr/universal-declaration-human-rights/ "Un sénagalais ne peut, lui entrer que dans 57 pays, un marocain dans 55 pays et un algérien dans 47 pays". L'humanité 30/11/2017  +, Les murs frontaliers entravent les droits de circulation de l'Homme. A cause de ces murs, dont les immigrés dépensent tout leurs revenus afin de les traverser, ils se retrouvent donc dans des situations déplorables et sont victimes d'humiliations. Par exemple, en Libye des immigrés sont vendus en tant qu'esclaves. [[Fichier:No Borders.jpg|vignette]] ===== Citation(s) ===== "La frontière américano-mexicaine qui court sur 3200 km est la plus traversée du monde. À partir de 1994, date d’entrée en vigueur de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) entre les Etats-Unis, le Mexique et le Canada, elle a été progressivement renforcée par la construction d’un mur qui fait aujourd’hui près de 1700 km de long. Les événements du 11 septembre 2001 ont abouti à l'adoption du Secure Fence Act et l’augmentation de 145 % du budget consacré à la sécurité frontalière. Le mur se double d’une surveillance vidéo, de patrouilles et même de survol par des drones. Le renforcement de la surveillance de cette frontière pousse les migrants à tenter le passage dans l’immensité du désert d’Arizona et du Texas où des milliers de cadavres ont été retrouvés. Selon Enrique Morones, de l’ONG Border Angels, 10 000 clandestins y ont laissé leur vie depuis 1994. La majorité des candidats à la traversée sont des hommes, mais il y a aussi des femmes et des enfants. Selon le Pew Hispanic Center de Washington, plus de 700 000 Mexicains tenteraient chaque année de passer la frontière illégalement et près de la moitié y parviendrait". http://www.histoire-immigration.fr/activite-2-franchir-les-frontieres "L'ouverture des frontières est un objectif susceptible de mettre fin aux tragédies des milliers de clandestins qui meurent aux portes des frontières des pays riches, ainsi qu'à toutes les formes de sous-citoyenneté induites par la condition de sans-papiers" Catherine Wihtol de Wenden, Atlas des migrations, Paris : Éd. Autrement (2016) "En lybie, ils voulaient nous vendre comme esclaves" Récit d'un migrant guinéen de 17 ans dans l'Humanité. "Plusieurs organisations non-gouvernementales ont également condamné la vente de migrants en ybie, Etat voisin du Niger. Porte du Sahara, Agadez, plus grande ville du nord du Niger, est une plaque tournante du trafic d'êtres humains voulant gagner l'Europe". Le monde, 21/11/2017 http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/11/21/le-president-du-niger-en-appelle-a-la-cpi-sur-les-migrants-reduits-a-l-esclavage-en-libye_5217799_3212.html "Le mur n'empêche pas de passer mais rend simplement le passage plus dangereux" Sciences humaines, juin 2013, n°249. "La construction d'un mur "anti-intrusions" et "végétalisé" commence à Calais. Celui de la frontière mexicaine agite la présidentielle américaine. Murs, barrières, clôtures pullulent depuis quelques années : cartographie de la fortification des frontières, et analyse d'un monde de plus en plus fermé".https://www.franceculture.fr/geopolitique/le-monde-se-referme-la-carte-des-murs-aux-frontieres  +, Selon les pays d'origine et les pays de destination, les migrants ont souvent traités de façon inégalitaire. La suppression des frontières réglerait le problème et garantirait un asile pour tous. Les peuples qui subissent la guerre sont obligés de fuir leur pays dans de mauvaises conditions (barques de fortune). Les migrants fuient la guerre mais aussi la discrimination (les migrants sont vendus en Libye pour devenir esclave). L'ouverture des frontières est un moyen pour les migrants de refaire une nouvelle vie plus paisible.L'ouverture des frontières est susceptible de mettre fin aux tragédies des milliers de clandestins qui meurt aux portes des frontières. ===== Citation(s) ===== "Selon le Conseil européen pour les réfugiés et les exilés (en) et le HCR, le système actuel ne garantit pas une protection équitable, efficiente et efficace. Il a été soutenu, à plusieurs reprises, à la fois par le CERE3 et le HCR4, que la réglementation européenne entrave les droits et le bien-être personnel des demandeurs d'asile, y compris le droit à un examen équitable de leur demande d'asile et, le cas échéant, pour une protection efficace. De même, ce système produirait une répartition inégale des demandes d'asile entre les États membres et exprimerait un manque de solidarité entre membres de l'Union." https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A8glement_Dublin_II "Article 14 1. Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l'asile en d'autres pays." http://www.un.org/fr/universal-declaration-human-rights/ Comme nous le montre le témoignage d'un migrant : "En Libye,ils voulaient nous vendre comme esclaves". Sciences humaines (Juin 2013 N°249). Les migrants noirs sont discriminés.Un autre témoignage qui nous dit "Le mur n’empêche pas de passer mais rend simplement le passage plus dangereux". Journal de l'humanité (Jeudi 26 Octobre 2017).  +,
Faut-il supprimer les notes à l'école ? +Les études montrent qu’un enfant qui a des mauvaises notes tend à se maintenir dans sa place de mauvais élève.  +, ==== Du point de vue de l'élève ==== ==== Du point de vue des parents ==== ==== Du point de vue de la société ==== (de correctement tirer profit de l’utilité des enfants) ==== Du point de vue des enseignants ==== par l'évaluation formative  +, Effet Pygmalion  +,
Financer les systèmes de retraite et d'assurance maladie a été possible malgré ce qu'on en disait +Tout au long du vingtième siècle, on a aussi dit qu'il était impossible de financer un système de retraite et un système d'assurance maladie pour tous. Et pourtant, on l'a fait.  +
Financer un revenu de base est irréaliste +Financer un revenu d'entre 400 et 1500 euros par mois pour les citoyens majeurs, et de la moitié pour les citoyens mineurs, est un coût colossal pour une société. Financer un tel dispositif est irréaliste.  +
I
Il est injuste que le revenu de base soit identique pour les riches et pour les pauvres +Il est injuste qu'un revenu de base soit distribué de façon égale aux personnes riches et aux personnes pauvres. Ces dernières en ont beaucoup plus besoin.  +
Il est possible de reconsidérer les travaux pénibles +Différentes choses pourraient être faites pour que les travaux pénibles soient malgré tout pris en charge. En particulier : * essayer de diminuer au maximum les travaux pénibles ; * mieux rémunérer les travaux pénibles ; * mêler les tâches pénibles aux tâches intéressantes et gratifiantes ; * instaurer un service civique ou un service d'intérêt général de tâches collectives.  +
Il est possible de réduire le taux de chômage dans les pays industrialisés +Il est tout à fait possible de réduire le taux de chômage dans les pays industrialisés.  +
Il existe des modèles réalistes de financement du revenu de base +Différents modèles de financement du revenu de base ont été proposés par Génération libre, Baptiste Mylondo, Jacques Marseille, Daniel Häni et Enno Schmidt, Jean-Marie Monnier et Claudio Vercellone. Ces modèles constituent des propositions chiffrées, rigoureuses et réalistes.  +
Il ne faut pas instaurer plus de temps libre +Le temps libre est souvent le synonyme de l'oisiveté. Dans le contexte de crise économique actuelle, l'accroissement de temps libre est un mauvais choix politique.  +
Instaurer un revenu de base conduit à une baisse de compétitivité +Si tous les citoyens d'un pays reçoivent un revenu de base suffisant pour vivre sans travailler, de nombreux emplois à bas salaire risquent d'être délaissés. Une conséquence probable est que pour attirer les gens à ces emplois, les employeurs doivent augmenter les salaires. Il en résulte pour les entreprises de ce pays une baisse de <span class="logo-lien-Wikipedia">[http://fr.wikipedia.org/wiki/Comp%C3%A9titivit%C3%A9_%C3%A9conomique compétitivité économique]</span>, dommageable pour l'économie nationale.  +
Instaurer un revenu de base conduit à une baisse du nombre d'heures travaillées +Si un revenu est versé sans obligation de travailler, une grande partie des gens feront le choix de moins travailler, voire de ne pas travailler du tout. Cela touchera particulièrement les travaux pénibles, qui risqueront d'être désertés. Au final, c'est la production nationale qui risque de baisser.  +
Instaurer un revenu de base permet une plus grande flexibilité du travail +Avec l'instauration d'un revenu de base, la baisse de la compétitivité n'est pas une fatalité. Tout dépend du montant du revenu de base. À un montant faible, le revenu de base peut servir de « filet de sécurité » à une <span class="logo-lien-Wikipedia">[http://fr.wikipedia.org/wiki/Flexibilit%C3%A9_du_travail flexibilisation]</span> plus poussée du travail, garante d'une meilleure compétitivité.  +