Attribut:Citation

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
Affichage de 20 pages utilisant cette propriété.
"
<div class="citation"><div></div>« Une intelligence qui, à un instant donné, connaîtrait toutes les forces dont la nature est animée et la situation respective des êtres qui la composent, si d’ailleurs elle était suffisamment vaste pour soumettre ces données à l’analyse, embrasserait dans la même formule les mouvements des plus grands corps de l’univers et ceux du plus léger atome ; rien ne serait incertain pour elle, et l’avenir, comme le passé, serait présent à ses yeux. »</div><div class="reference-citation">Pierre-Simon Laplace, ''Essai philosophique sur les probabilités'', Courcier, 1814.</div>  +
A
<div class="citation"><div></div>« Dans le télégramme envoyé à Penza, il demande donc d'écraser un soulèvement paysan contre les livraisons obligatoires de denrées alimentaires qui a éclaté le 5 août. Des paysans du village de Kuchi ont tué cinq soldats de l'armée rouge et trois membres du soviet local (...) Alors qu'il a exigé la pendaison d'une centaine de personnes la rébellion s'arrête le 12 août avec la fusillade de treize meneurs du village de Kuchi, considérés directement responsables de la mort des représentants de l'Etat. »</div><div class="reference-citation">Lars T Lih, ''Lénine une biographie'', p.161, trois voyages en train, Les prairies Ordinaires, Paris, 2015.</div>  +
<div class="citation"><div></div>« « Nous avions jusqu'ici devant nous des ennemis lamentables, vils et dignes de mépris (du point de vue de l'impérialisme mondial), un Romanov imbécile, un Kerensky tranche-montagne, des bandes d'élèves-officiers et de fils à papa. Et maintenant se dresse contre nous le géant de l'impérialisme mondial, supérieurement équipé au point de vue technique et admirablement organisé. Il faut se battre contre lui. Il faut savoir se battre contre lui. (...) Cette lutte n'éclatera que lorsque la révolution socialiste embrasera les pays impérialistes avancés. » »</div><div class="reference-citation">Lénine, ''Oeuvres de Lénine tome 27 février juillet 1918'', p.60, 25 février 1918, Éditions Sociales, Paris, 1961.</div>  +, <div class="citation"><div></div>«  Nous ne devons pas oublier à quel ennemi nous avons à faire. Les ennemis auxquels nous avons eu affaire jusqu'à présent : Romanov, Kerensky et la bourgeoisie russe — stupide, inorganisée, inculte, qui baisait la botte de Romanov et qui se mit ensuite à fuir avec des traités secrets dans sa poche — ces ennemis représentent-ils quoi que ce soit en comparaison de cette bourgeoisie internationale qui a fait de toutes les conquêtes de l'esprit humain une arme servant à réprimer la volonté des travailleurs et qui a su adapter toute son organisation à l'extermination des hommes ? »</div><div class="reference-citation">Lénine, « Discours prononcé au Soviet de Moscou des députés ouvriers, paysans et soldats le 12 mars 1918 », ''Oeuvres de Lénine, tome 27 -février-juillet 1918.'', p.169, 12-14 mars 1918, Éditions Sociales, Paris, 1961 (Izvestias 14 mars 1918).</div>  +, <div class="citation"><div></div>« « Ce n'est qu'aujourd'hui en me retournant sur le chemin parcouru et en voyant toute l'impuissance de la bourgeoisie, toute l'insignifiance des intellectuels saboteurs que je mesure l'énorme pas en avant que nous avons fait. Et pour continuer d'avancer avec succès, nous devons secouer l'ignorance et l'incurie, ce qui est beaucoup plus difficile que de renverser l'idiot Romanov ou ce benêt de Kerenski. L'Allemagne nous étrangle et le Japon nous attaque (...) Nous devons maintenant payer pour tout l'héritage du tsarisme, les régimes de Nicolas et de Kerensky. Quand nous aurons vaincu la désorganisation et l'apathie, nous arriverons par un travail incessant, à la grande victoire du socialisme.  »</div><div class="reference-citation">Lénine, « Discours au meeting du manège d'Alexeevski, 7 avril 1918 », ''oeuvres de Lénine tome 27 février juillet 1918'', p.232, 7 avril 1918, Éditions sociales, Paris, 1961.</div>  +
<div class="citation"><div></div>« "J'ai une grande prière à vous adresser. Ne laissez pas votre hommage à Illitch prendre la forme d'une adoration pour sa personne. Ne construisez pas pour lui des monuments, ne donnez pas son nom à un palais, n'organisez pas des cérémonies commémoratives. De son vivant il attachait si peu d'importance à tout cela, tout cela était si vain à ses yeux. Rappelez-vous combien notre pays est encore pauvre. Si vous désirez honorer le nom de Lénine, construisez des crèches, des écoles, des jardins d'enfants, des bibliothèques, des centres médicaux, des hôpitaux, des maisons pour les handicapés... et par-dessus tout mettez ses préceptes en pratique." »</div><div class="reference-citation">Jean Elleinstein, ''Histoire de l'URSS 1922-1939 Tome 2'', p.61-62, Éditions sociales, Paris, 1975 deuxième édition.</div>  +
<div class="citation"><div></div>« Ces maîtres de l'heure possédaient les trois choses nécessaires aux grandes entreprises modernes: des usines, des banques, des journaux. (....) L'esprit de vengeance et de haine (...) est entretenu par les journaux. Et cette orthodoxie farouche ne tolère pas la dissidence ni même la tiédeur. Hors d'elle, tout est défaillance ou félonie. Ne pas la servir c'est la trahir. »</div><div class="reference-citation">Anatole France, « Lettre à Marcel Cachin », ''L'Humanité'', 18 juillet 1922.</div>  +
<div class="citation"><div></div>« Il est aujourd'hui d'usage de présenter la décision prise à son initiative au Xème congrès du PC en mars 1921 comme une décision capitale de reprise en main, l'instauration d'une dictature interne qui va fournir à Staline une arme redoutable. De cette affabulation revenons aux textes et aux faits tels qu'ils sont (...) Une décision majoritairement prise doit absolument être appliquée, mais qui l'a jugée fausse doit pouvoir continuer à argumenter. ''Nous devons former un tout uni'' ce qui n'interdit pas et même au contraire ''la critique absolument nécessaire des défauts du parti'' (...) Et il ne s'agit pas de simples paroles, les actes sont là. Avant le congrès a été publié dans l'organe du parti (à 250.000 exemplaires) le texte très contestaire de l'Opposition ouvrière. Au congrès, malgré la vive critique faite de leur position, deux membres de l'Opposition ouvrière, dont son animateur Chliapnikov, sont élus au comité central. On interdit les fractions mais on décide de publier un feuillet de discussion, des brochures et recueils pour continuer la confrontation d'idées. Des camarades de l'Opposition ouvrière ont de nouvelles choses à dire ? '' Parlez camarades de Samara, nous publierons plusieurs de vos articles.'' De façon générale, oui, ''sans aucun doute la maladie existe. Aidez-nous à la guérir'' (...) Par contraste est-il besoin de caractériser la manière dont Staline va mener la discussion et se conduire quant à lui dès avant la fin des années 1920 ? (...) Continuité entre Lénine et Staline ? Posez la question si j'ose dire à un témoin particulièrement bien placé pour en avoir jugé : Boukharine qui pratiqua l'opposition à Lénine puis à Staline. La première lui valut de rudes mais toujours fraternelles empoignades ; la seconde le peloton d'exécution. »</div><div class="reference-citation">Lucien Sève, ''Octobre 1917. Une lecture très critique de l'historiographie dominante; Suivi d'un choix de textes de Lénine.'', p.95-98, Non, Staline n'était pas précontenu dans Lénine, Éditions sociales. Les parallèles, 1917 +100, Paris, 2017.</div>  
<div class="citation"><div></div>« Ces échangeurs de chaleur subissent une forte corrosion due à l’association de cendres riches en éléments chlorés et soufrés et des gaz de combustion contenant des agents agressifs tels que le chlorure d’hydrogène (HCl) ou le dioxyde de soufre (SO 2 ). Ils subissent également de l’érosion par les cendres volantes, compte tenu de leur vitesse dans les gaz de combustion. En dépit d'arrêts réguliers permettant un entretien et une surveillance des installations en continu, cette corrosion/érosion peut entraîner des dommages tels que le percement des tubes et des interruptions d’exploitation inopinées dont le coût est significatif et présente une mise en danger du personnel. »</div><div class="reference-citation">Florimonde Lebel, Christophe Rapin, Jean-François Marêché, Renaud Podor, Jean-Michel Brossard, « [https://www.researchgate.net/publication/267040258_Developpement_et_mise_au_point_d'un_pilote_simulant_les_conditions_rencontrees_dans_les_unites_de_valorisation_energetique_des_dechets_menagers_UVED Développement et mise au point d’un pilote simulant les conditions rencontrées dans les unités de valorisation énergétique des déchets ménagers] », ''academia.edu'', p.2, 17 Novembre 2006.</div>  +
<div class="citation"><div></div>« Revenant sur les raisons même qui font qu'une Europe unie est primordiale selon Dominique Strauss-Kahn, il explique que la mondialisation rend incontournable un espace européen fort, qui ne se vassalise pas aux États-Unis. "Pour survivre parmi les géants, l'Europe devra regrouper tous les territoires compris entre les glaces du Nord, les neiges de l'Oural et les sables du Sud. C'est à dire retrouver ses origines et envisager, à l'horizon de quelques décennies, la Méditerranée comme notre mer intérieure", analyse DSK. »</div><div class="reference-citation">Ryad Ouslimani, Dominique Strauss-Kahn, « [https://www.rtl.fr/actu/international/crise-grecque-pour-dsk-l-accord-est-nefaste-presque-mortifere-7779144086 Crise grecque : pour DSK l'accord est "néfaste, presque mortifère"] », ''RTL'', 18/07/2015.</div>  +
<div class="citation"><div></div>« « Sexiste », la loi anti-foulard ? Cette loi est ce qu’elle est et vaut ce qu’elle vaut – et la cause des femmes eût été mieux défendue si elle avait été prise au nom de l’égalité des sexes plutôt que sous d’ambigus prétextes de « laïcité » – mais « sexiste », « raciste » ? On vise avant tout ici à piéger un public précis, celui qui a peur de se faire traiter de « raciste » par ces escrocs politiques. De même lorsqu’on profère les accusations de nostalgies coloniales, qu’on parle d’un « racisme post-colonial » à propos de ceux qui se refusent à servir de marchepied aux militants islamistes tels que Tariq Ramadan. »</div><div class="reference-citation">Lutte ouvrière, « [https://mensuel.lutte-ouvriere.org/documents/archives/la-revue-lutte-de-classe/serie-actuelle-1993/communisme-et-communautarisme Communisme et communautarisme] », ''Lutte de classe'', n°89, été 2005.</div>  +, <div class="citation"><div></div>« Je voudrais qu’on déculpabilise l’opinion publique et qu’on arrête de penser qu’à chaque fois qu’une personne dans notre pays dit qu’il est contre le voile ou la burqa, il est islamophobe ou raciste. C’est scandaleux : c’est une manière de confisquer le débat démocratique et de restreindre la liberté d’expression. Le terrorisme intellectuel est aussi une pratique des militants islamistes qui utilisent toutes les stratégies pour culpabiliser l’opinion publique de manière à faire passer leur message. »</div><div class="reference-citation">Fadela Amara, « [https://www.elle.fr/Societe/Les-enquetes/Fadela-Amara-Ni-voile-ni-burqa-950360 Ni voile ni burqa !] », ''Elle'', 04/09/2009.</div>  +, <div class="citation"><div></div>« Brandir l’anti-impérialisme, l’anticolonialisme, l’antiracisme, c’est évidemment une arme maniée par les islamistes à destination des milieux « de gauche » ou « progressistes » dans un but de chantage et d’intimidation. Elle y rencontre un certain écho, en particulier au sein de la mouvance altermondialiste, qu’on a vue offrir à Tariq Ramadan des tribunes lors de forums altermondialistes tels que celui de Saint-Denis ou lors du Forum social européen de Londres en octobre 2004, soutenir les manifestations en faveur du voile dans les écoles ou encore les appels des « indigènes de la République » et pour des « Assises de l’anticolonialisme post-colonial » au mois de mai. »</div><div class="reference-citation">Lutte ouvrière, « [https://mensuel.lutte-ouvriere.org/documents/archives/la-revue-lutte-de-classe/serie-actuelle-1993/communisme-et-communautarisme Communisme et communautarisme] », ''Lutte de classe'', n°89, été 2005.</div>  +,
<div class="citation"><div></div>« En réalité, le coût global des élections à l'étranger provient de l'addition des modalités des votes qui entraîne une addition des coûts qui leur sont liés. »</div><div class="reference-citation">Alain Anziani, Antoine Lefèvre, Sénat, 9 avril 2014.</div>  +
<div class="citation"><div></div>« En se revendiquant des idées communistes, même largement frelatées, déformées par le stalinisme, le nationalisme, l’électoralisme, le PC et la CGT entretenaient malgré eux l’idée que le prolétariat avait des intérêts opposés à ceux de la bourgeoisie et l’espoir d’un changement radical de société. En cas de radicalisation, ils couraient le risque d’être pris au mot et débordés par la base. C’est pour cela qu’ils muselaient toute opposition sur leur gauche. Si l’on trouvait à des postes de responsables des sans-partis, des socialistes, des militants issus de la Jeunesse ouvrière chrétienne voire des prêtres ouvriers, les militants d’extrême gauche ou les communistes dissidents, eux, en étaient exclus. Ils étaient attaqués physiquement dès qu’ils tentaient de s’adresser par tracts aux travailleurs. »</div><div class="reference-citation">Lutte ouvrière, « [https://www.lutte-ouvriere.org/documents/archives/cercle-leon-trotsky/article/les-syndicats-hier-et-aujourd-hui-12899 Les syndicats hier et aujourd'hui] », ''Cercle Léon Trotsky'', 15/10/2010.</div>  +
<div class="citation"><div></div>« Défait en Russie, l'antisémitisme devient une menace de plus en plus angoissante en Allemagne. Staline n'attend pas l'avènement de Hitler au pouvoir pour sonner l'alarme : dans une déclaration qu'il fait le 12 janvier 1931 à la Jewish Telegraph Agency états-uniennes, il désigne le "chauvinisme racial" et l'antisémitisme comme une sorte de "cannibalisme" et de "retour à la jungle" ; c'est une prise de positon republiée en russe dans " la Pravda" du 30 novembre 1936, à un moment où il s'agit de mettre en garde les gouvernements et l'opinion publique mondiale contre la terrible menace qui pèse sur l'Europe et sur le monde. »</div><div class="reference-citation">Domenico Losurdo, ''Staline, histoire et critique d'une légende noire'', p.309, Aden, Paris, 2011.</div>  +
<div class="citation"><div></div>« Cette charte est utilisée, de nos jours, par les dirigeants de la CGT pour justifier l’apolitisme du mouvement syndical. Mais c’est un grossier contresens. La CGT affichait dans ses buts « ''la disparition du salariat et du patronat'' ». Victor Griffuelhes, l’un des premiers secrétaires fédéraux, polémiquant avec les réformistes en 1905 affirmait : « ''la question ouvrière est posée par nous, syndicalistes révolutionnaires, de la façon suivante : lutter contre le patronat pour obtenir de lui, et à son désavantage, toujours plus d’améliorations, en s’acheminant vers la suppression de l’exploitation.'' » C’est dire si les dirigeants de la CGT s’affirmaient comme des adversaires résolus du capitalisme. Ils intervenaient sur tous les sujets de société, contestant le patriotisme et le militarisme. »</div><div class="reference-citation">Lutte ouvrière, « [https://www.lutte-ouvriere.org/documents/archives/cercle-leon-trotsky/article/les-syndicats-hier-et-aujourd-hui-12899 Les syndicats hier et aujourd'hui] », ''Cercle Léon Trotsky'', 15/10/2010.</div>  +
There has been enormous debate regarding the possibility of a link between childhood vaccinations and the subsequent development of autism. This has in recent times become a major public health issue with vaccine preventable diseases increasing in the community due to the fear of a ‘link’ between vaccinations and autism. We performed a meta-analysis to summarise available evidence from case-control and cohort studies on this topic (MEDLINE, PubMed, EMBASE, Google Scholar up to April, 2014). Eligible studies assessed the relationship between vaccine administration and the subsequent development of autism or autism spectrum disorders (ASD). Two reviewers extracted data on study characteristics, methods, and outcomes. Disagreement was resolved by consensus with another author. Five cohort studies involving 1,256,407 children, and five case-control studies involving 9,920 children were included in this analysis. The cohort data revealed no relationship between vaccination and autism (OR: 0.99; 95% CI: 0.92 to 1.06) or ASD (OR: 0.91; 95% CI: 0.68 to 1.20), nor was there a relationship between autism and MMR (OR: 0.84; 95% CI: 0.70 to 1.01), or thimerosal (OR: 1.00; 95% CI: 0.77 to 1.31), or mercury (Hg) (OR: 1.00; 95% CI: 0.93 to 1.07). Similarly the case-control data found no evidence for increased risk of developing autism or ASD following MMR, Hg, or thimerosal exposure when grouped by condition (OR: 0.90, 95% CI: 0.83 to 0.98; p = 0.02) or grouped by exposure type (OR: 0.85, 95% CI: 0.76 to 0.95; p = 0.01). Findings of this meta-analysis suggest that vaccinations are not associated with the development of autism or autism spectrum disorder. Furthermore, the components of the vaccines (thimerosal or mercury) or multiple vaccines (MMR) are not associated with the development of autism or autism spectrum disorder.  +, <div class="citation"><div></div>« The inclusion criteria contradicts the study’s title “Vaccines”, which by presumption include the full compliment of the 71 doses of vaccine prior to 18 years of age in the United States (CDC, 2014). The study only looked at thimerosal containing, and MMR vaccines, which excluded; rotavirus, haemophilus influenzae type b (HIB), pneumococcal, poliovirus, partial influenza doses, varicella, hepatitis A, human papillomavirus (HPV), and partial meningococcal. The old studies did include some of the Hepatitis B, and DTP, which included cumulative Hg dosage, and the MMR, however left out the subsequent nine vaccines. »</div><div class="reference-citation">Heather White, « [http://autismrawdata.net/blog/more-pseudo-science-vaccines-do-not-cause-autism-study More Pseudo Science "Vaccines Do Not Cause Autism" Study...] », ''AutismRawData.net'', 21 mai 2014.</div>  +, <div class="citation"><div></div>« This study repeatedly speaks of "cumulative mercury dosage", meaning that there was not a comparison between vaccinated verses unvaccinated. They simply studied individuals that had some mercury compared with other groups that had more. For example, smoking a few cigarettes a day, compared to those that smoke a pack a day shows no correlation to lung cancer, therefore smoking is safe. This was their inclusion criteria in a nutshell... »</div><div class="reference-citation">Heather White, « [http://autismrawdata.net/blog/more-pseudo-science-vaccines-do-not-cause-autism-study More Pseudo Science "Vaccines Do Not Cause Autism" Study...] », ''AutismRawData.net'', 21 mai 2014.</div>  +,
<div class="citation"><div></div>« La force sociale croissante des étudiants ne doit pas nous empêcher de voir les importantes limites qu’elle renferme. Cette force seule ne suffit pas pour changer la société, pour arriver à renverser le mode de production capitaliste. Ceci dit, le fait suivant peut illustrer leur force objectivement grandissante : aucun pays industriel moderne de l’Occident ne pourrait se permettre — comme cela arrive quelquefois dans des pays en voie de développement — de fermer toutes ses universités pour un ou deux ans. Tout pays qui agirait ainsi prendrait un retard — non pas pour quatre ou cinq ans après, mais à court terme — dans la compétition internationale, il ne pourrait plus (ou pas assez bien) suivre le renouvellement technique, l’activité d’innovation qu’impose une concurrence permanente ; il subirait en conséquence des pertes, y compris matérielles, énormes. »</div><div class="reference-citation">Ernest Mandel, ''[http://www.ernestmandel.org/new/ecrits/article/les-etudiants-les-intellectuels-et Les étudiants, les intellectuels et la lutte des classes]'', La Brèche, Paris, 1979.</div>  +
<div class="citation"><div></div>« Cette « ''facilité'' » relative de la prise insurrectionnelle du pouvoir par les bolchéviks illustre l'impuissance de la bourgeoisie russe entre février et octobre, son incapacité à remettre sur pied un État et à édifier sur les ruines du tsarisme un projet de nation moderne. Le choix n'était plus dès lors entre la révolution et la démocratie sans phrases, mais entre deux solutions autoritaires, la révolution et la dictature militaire de Kornilov ou d'un quelconque semblable. »</div><div class="reference-citation">Daniel Bensaïd, « [http://danielbensaid.org/Communisme-contre-stalinisme Communisme contre stalinisme] », ''Rouge'', n°1755, 1997.</div>  +
<div class="citation"><div></div>« Les préoccupations soulevées par l'existence d'un lien possible entre la vaccination par le ROR et l'autisme sont apparues à la fin des années 90, à la suite de la publication d'études affirmant qu'il y avait une association entre les souches naturelles et vaccinales de virus rougeoleux et les maladies inflammatoires intestinales et, par ailleurs, entre le vaccin ROR, la maladie intestinale et l'autisme. L'OMS, sur recommandation du GACVS, a chargé un chercheur indépendant de faire le point dans la littérature sur le risque d'autisme associé au vaccin ROR; le résultat de cette recherche a été présenté au GACVS afin qu'il l'examine. Les troubles du spectre autistique représentent une série de troubles cognitifs et neuro-comportementaux comprenant l'autisme. La prévalence de l'autisme varie considérablement en fonction de la détermination des cas, et va de 0,7 à 21,1 pour 10 000 enfants (médiane, 5,2 pour 10 000), tandis que la prévalence des troubles du spectre autistique est estimée à un chiffre compris entre 1 et 6 pour 1000. Onze études épidémiologiques (représentant les études les plus récentes, effectuées principalement au cours des quatre dernières années) ont été examinées en détail, en tenant compte de la conception de l'étude (notamment: études écologiques, cas-témoins, «case-crossover» et de cohorte) et de ses limites. Cet examen a permis de conclure que les études existantes ne montrent aucune preuve d'une association entre le risque d'autisme ou de troubles autistiques et le vaccin ROR. Trois études de laboratoire ont également été examinées. Il en a été conclu que la persistance présumée du virus vaccinal rougeoleux dans le tube digestif des enfants atteints d'autisme et de maladie inflammatoire intestinale exige une analyse plus poussée dans le cadre d'études indépendantes avant que l'on puisse considérer comme confirmés les résultats de laboratoire des études publiées, qui présentent de sérieuses insuffisances. En se basant sur l'étude approfondie qui a été présentée, le GACVS a conclu qu'il n'existait aucune preuve quant à une association de cause à effet entre le vaccin ROR et l'autisme ou les troubles autistiques. Le Comité pense que cette question sera probablement éclaircie lorsqu'on comprendra mieux les causes de l'autisme. Le GACVS a également conclu que rien ne permet de préconiser l'utilisation systématique des vaccins antirougeoleux, antiourlien et antirubéoleux monovalents de préférence aux vaccins associés, une stratégie qui exposerait les enfants à un risque accru de vaccination incomplète. Ainsi, le GACVS recommande de n'apporter aucun changement aux pratiques de vaccination actuelles par le ROR. »</div><div class="reference-citation">Auteur anonyme, « [https://www.who.int/vaccine_safety/committee/reports/wer7804.pdf ROR et autisme] », ''Relevé épidémiologique hebdomadaire'', vol. 78, n°4, p.18, 24 janvier 2003.</div>  , <div class="citation"><div></div>« In 1998, Andrew Wakefield and 12 of his colleagues published a case series in the ''Lancet'', which suggested that the measles, mumps, and rubella (MMR) vaccine may predispose to behavioral regression and pervasive developmental disorder in children. Despite the small sample size (''n''=12), the uncontrolled design, and the speculative nature of the conclusions, the paper received wide publicity, and MMR vaccination rates began to drop because parents were concerned about the risk of autism after vaccination. Almost immediately afterward, epidemiological studies were conducted and published, refuting the posited link between MMR vaccination and autism. The logic that the MMR vaccine may trigger autism was also questioned because a temporal link between the two is almost predestined: both events, by design (MMR vaccine) or definition (autism), occur in early childhood. The next episode in the saga was a short retraction of the interpretation of the original data by 10 of the 12 co-authors of the paper. According to the retraction, “no causal link was established between MMR vaccine and autism as the data were insufficient”. This was accompanied by an admission by the ''Lancet'' that Wakefield ''et al.'' had failed to disclose financial interests (e.g., Wakefield had been funded by lawyers who had been engaged by parents in lawsuits against vaccine-producing companies). However, the ''Lancet'' exonerated Wakefield and his colleagues from charges of ethical violations and scientific misconduct. The ''Lancet'' completely retracted the Wakefield ''et al.'' paper in February 2010, admitting that several elements in the paper were incorrect, contrary to the findings of the earlier investigation. Wakefield ''et al.'' were held guilty of ethical violations (they had conducted invasive investigations on the children without obtaining the necessary ethical clearances) and scientific misrepresentation (they reported that their sampling was consecutive when, in fact, it was selective). This retraction was published as a small, anonymous paragraph in the journal, on behalf of the editors. The final episode in the saga is the revelation that Wakefield ''et al.'' were guilty of deliberate fraud (they picked and chose data that suited their case; they falsified facts). The ''British Medical Journal'' has published a series of articles on the exposure of the fraud, which appears to have taken place for financial gain. It is a matter of concern that the exposé was a result of journalistic investigation, rather than academic vigilance followed by the institution of corrective measures. Readers may be interested to learn that the journalist on the Wakefield case, Brian Deer, had earlier reported on the false implication of thiomersal (in vaccines) in the etiology of autism. However, Deer had not played an investigative role in that report. The systematic failures which permitted the Wakefield fraud were discussed by Opel ''et al''. »</div><div class="reference-citation">T. S. Sathyanarayana Rao, Chittaranjan Andrade, « [https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3136032/ The MMR vaccine and autism: Sensation, refutation, retraction, and fraud] », ''Indian Journal of Psychiatry'', vol. 53, n°2, p.95-96, avril-juin 2018.</div>  
<div class="citation"><div></div>« Aux États-Unis, l’American Federation of Labour avait un quasi monopole de la représentation ouvrière. L’AFL refusait de syndiquer les ouvriers non qualifiés, les femmes et les Noirs. Grâce à des cotisations élevées, elle rétribuait une bureaucratie qu’un sénateur républicain avait très justement appelée « les lieutenants ouvriers des capitaines d’industrie ». Par la corruption et la répression systématique, violente, la bourgeoisie avait réussi à éviter pendant des décennies l’organisation des ouvriers non qualifiés de la grande industrie. »</div><div class="reference-citation">Lutte ouvrière, « [https://www.lutte-ouvriere.org/documents/archives/cercle-leon-trotsky/article/les-syndicats-hier-et-aujourd-hui-12899 Les syndicats hier et aujourd'hui] », ''Cercle Léon Trotsky'', 15/10/2010.</div>  +
<div class="citation"><div></div>« On ne peut arguer de l’échec d’une législation qui a été insuffisamment appliquée pour la faire disparaître. Il faut d’abord s’appliquer à la faire appliquer. »</div><div class="reference-citation">Jean Costentin, ''[https://www.muscadier.fr/catalogue/faut-il-depenaliser-le-cannabis/ Faut-il dépénaliser le cannabis ?]'', p.224, Le Muscadier, 2013.</div>  +, <div class="citation"><div></div>« Depuis dix ans, l’arsenal répressif s’est clairement développé, explique M.Bergeron, qui évoque « une tendance à la repénalisation ». « La toxicomanie n’a pas échappé à la volonté de tolérance zéro qui traverse toute la société, et qui se traduit par une pénalisation accrue », remarque de son côté Nicole Maestracci, magistrate et présidente de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Mildt) de 1998 à 2002. »</div><div class="reference-citation">Laetitia Clavreul, ''[https://www.lemonde.fr/societe/article/2011/06/15/la-france-plus-severe-que-ses-voisins-europeens_1536402_3224.html Le Monde]'', 15/06/2011.</div>  +
<div class="citation"><div></div>« Parmi les idées répétées ces dernières années par les dirigeants de la CGT, il y a celle que le syndicat n’aurait pas de position de principe à défendre et qu’il devrait simplement s’aligner sur les demandes de la majorité des salariés. C’est ainsi que Thibault déclarait en 2007 : « ''Il ne faut pas rechigner systématiquement à user du stylo quand il est probable ou patent que les salariés le souhaitent. Il faut faire voler en éclat le mythe de l’avant-garde éclairée.'' ». »</div><div class="reference-citation">Lutte ouvrière, « [https://www.lutte-ouvriere.org/documents/archives/cercle-leon-trotsky/article/les-syndicats-hier-et-aujourd-hui-12899 Les syndicats hier et aujourd'hui] », ''Cercle Léon Trotsky'', 15/10/2010.</div>  +, <div class="citation"><div></div>« Cette démarche qui consiste à s’aligner sur l’opinion majoritaire des salariés est lourde de dangers. Avec le chômage qui pèse sur les épaules des travailleurs, le patronat exerce purement et simplement un chantage à l’emploi et dicte ses conditions. Dans un nombre croissant d’entreprises, il cherche à obtenir un allongement des horaires ou la suppression de jours de RTT sous le prétexte de sauver des emplois. Devant ce chantage et sous la pression de salariés inquiets, nombre de syndicats organisent des consultations, dans lesquelles ouvriers, employés ou cadres votent de la même façon et qui semblent démocratiques, pour justifier de signer un accord. Le rôle du syndicat serait au contraire de dénoncer ce chantage. »</div><div class="reference-citation">Lutte ouvrière, « [https://www.lutte-ouvriere.org/documents/archives/cercle-leon-trotsky/article/les-syndicats-hier-et-aujourd-hui-12899 Les syndicats hier et aujourd'hui] », ''Cercle Léon Trotsky'', 15/10/2010.</div>  +