A Ekaterinbourg, informé des turpitudes des gardes rouges et de leurs persécutions de la famille impériale, Moscou envoya début juillet 1918 la tcheka

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument [ modifier ]

La réouverture du dossier par Anthony Summers et tom Manglod de la disparition des Romanov d'Ekaterinbourg prétendument massacrés par la Tcheka vers la mi-juillet 1918 dans les années 1970 amène les observateurs à relever que la Tcheka nationale se rendit début juillet 1918 sur ordre du gouvernement bolchevik à Ekaterinbourg ; déjà pour mettre fin aux vexations que les gardes rouges, faisaient subir à la famille impériale. Celle-ci put ainsi le dimanche14 juillet 1918 assister à une messe orthodoxe. Il est problable également que la même Tcheka y mit fin aux turpitudes des mêmes gardes rouges dont se plaignait la population.

Citations

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]