Aide:Synthétiser un débat

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
Vous devez avoir un compte et y être connecté pour faire cette action.
Niveau avancé
Le travail de synthèse de débat se fait en plusieurs étapes. Tout d'abord, il faut choisir un sujet de débat, pour lequel il s'agit de collecter les arguments et des citations. Il faut ensuite organiser ces arguments, avant, enfin, de les rédiger de façon adéquate.

Choisir un sujet de débat et un titre

Collecter les arguments et les citations

1. S'informer auprès de sources diverses

Pour collecter les arguments et les citations utiles à la présentation du débat, différentes méthodes et médias peuvent être envisagés.

Encyclopédies généralistes et partisanes

Voir ce qui est dit sur le sujet du débat dans les encyclopédies généralistes, telles que Wikipédia ou Universalis, permet de mieux cerner le sujet et de recueillir quelques arguments, critiques ou lectures utiles. N'hésitez pas, d'ailleurs, à parcourir les pages de Wikipédia dans d'autres langues, notamment en anglais, car la version anglaise est souvent plus riche que la version française, et propose parfois des pages spécialement consacrées aux critiques des théories ou des mesures concernées par des débats.

Pour compléter ces informations, il peut être intéressant de lire les pages similaires écrites sur des encyclopédies qui affichent leur parti-pris, telles que l'encyclopédie libérale et libertarienne Wikibéral, ou l'encyclopédie communiste révolutionnaire Wiki Rouge.

Journaux et magazines

Beaucoup d'éléments sont souvent avancés dans les articles de presse des principaux journaux et magazines, et notamment dans les pages consacrées au débat. Une recherche sur ces sites permet de trouver un bon nombre d'arguments et de citations.

Presse papier d'actualité

Journaux payants, mais dont une partie est accessible sans abonnement :

Journaux gratuits :

Presse en ligne d'actualité

Blogs

Un certain nombre de personnalités publiques s'expriment à travers leur blog, source de nombreuses citations. La plupart des grands sites de presse hébergent ce genre de blogs. Vous les trouverez à partir d'une recherche sur votre moteur de recherche préféré.

Revues

Les revues (littéraires ou scientifiques) sont également propices à l'expression d'opinions s'inscrivant dans le cadre d'un débat. Une recherche sur Google Scholar, le moteur de Google dédié à la recherche de thèses, livres ou articles de chercheurs, est un bon moyen de dénicher des informations utiles.

Livres

Supports d'information par excellence, les livres restent généralement la source la plus riche d'arguments et de citations. Le moteur de recherche Google Books est une aide précieuse dans cette recherche, et permet en général de feuilleter les ouvrages. La bibliothèque numérique de la BNF Gallica offre un nombre conséquent de livres en libre accès, téléchargeables ou consultables en ligne. Les projets Wikisource, Wikiquote et Wikilivres fournissent respectivement un certain nombre de livres, citations ou textes pédagogiques sous licence libre.

Sites liés au débat

  • journal de débats Le Drenche : présente, pour différents sujets d'actualité, une tribune POUR et une tribune CONTRE.
  • site de débats en ligne NEToo : invite les visiteurs à s'exprimer POUR ou CONTRE un sujet d'actualité.
  • portail de la Commission nationale du débat public (CNDP) : répertorie tous les débats publics à venir, en cours et passés portant sur un projet d'aménagement public. Pour chacun d'eux, un site spécifique au débat rassemble des documents de présentation du projet, les points de vue des acteurs et une synthèse des échanges tenus lors des débats consacrés au projet.
  • portail gouvernemental Vie publique : répertorie toutes les concertations et discours de représentants de l'État sur les débats publics présents et passés.

Sites de vérification de faits (« fact-checking »)

La « vérification par les faits » est une technique qui consiste à examiner le bien-fondé d'informations présentées comme des faits dans les discours des journalistes ou des hommes politiques. Les sites dédiés à ce procédé fournissent alors bon nombre de chiffres et d'objections pouvant alimenter les pages de débats et d'arguments détaillés.

Films documentaires et chaines Youtube

Plus accessible que l'écrit, le format vidéo apporte également de nombreux contenus d'information : documentaires, conférences, présentations pédagogiques, etc.

Principales plates-formes d'hébergement de vidéos :

Sites de chaines télé spécialisées dans les documentaires :

Émissions de radio

Le support audio ne doit pas être écarté. Les émissions de radio offrent généralement des informations de qualité.

2. Extraire les arguments et les citations

Utiliser des pages de brouillon

Pour chaque lecture, copiez les citations et notez les arguments que vous relevez dans une page de brouillon. Utilisez pour cela votre page de brouillon personnelle ou créez une page de brouillon spécialement dédiée au débat sur lequel vous travaillez. Il faut pour cela avoir créé un compte utilisateur.

Loupe d'article détaillé Article détaillé : Aide:Utiliser un brouillon.

À chaque fois, n'oubliez pas de relever le lien ou la source du document. Ces informations pourront vous être utiles plus tard.

Réutiliser un contenu libre de droit ?

Si le contenu que vous récupérez est sous licence Creative Commons BY-SA, vous avez la possibilité de le réutiliser tel quel sous Wikidébats et de le modifier. Cela peut être valable pour le contenu d'introduction au débat, pour la formulation des arguments ou pour le contenu des pages d'arguments détaillés. Si vous importez un texte sous licence CC-BY-SA, vous avez alors l'obligation de joindre avec le texte le lien de la page sur lequel vous avez trouvé ce contenu.

Loupe d'article détaillé Article détaillé : Wikidébats:Copyrights.

Cependant, copier-coller un texte n'est souvent pas très judicieux. Assurez-vous que vous ne pouvez pas reformuler le texte d'une meilleure façon, ou que l'extrait s'intègre bien à la page dans lequel vous l'insérez.

Organiser les arguments

1. Classer les arguments POUR et les arguments CONTRE

Un argument est un ensemble de propositions qui appuient ou s'opposent à une autre proposition. Il vise à défendre ou contredire une affirmation. Un argument se classe donc soit dans le POUR, soit dans le CONTRE.

Exemple :

Dans le débat « Faut-il supprimer les notes à l’école ? » :

  • l'argument « Les notes renforcent la compétition entre les élèves » a pour conclusion « Il faut supprimer les notes à l'école » ; c'est un argument POUR. On peut en effet le reformuler de la façon suivante : « Il faut supprimer les notes à l'école car les notes renforcent la compétition entre les élèves ».
  • l'argument « Les notes motivent les élèves à travailler » a pour conclusion « Il ne faut pas supprimer les notes à l'école » ; c'est un argument CONTRE. On peut en effet le reformuler de la façon suivante : « Il ne faut pas supprimer les notes à l'école car les notes motivent les élèves à travailler ».

Questions

Où classer les arguments qui ne sont ni POUR ni CONTRE ?

Un argument n'est pas une simple idée qui décrit un fait ou un jugement. C'est une prémisse, ou un ensemble de prémissesLogo de l'encyclopédie WikipédiaprémissesLogo de l'encyclopédie Wikipédiaprémisses, qui amène à une conclusion du type « Oui » ou « Non ». Il dépend ainsi du contexte qu'une idée soit utilisée comme argument, c'est-à-dire qu'elle soit énoncée afin d'appuyer ou de contredire une affirmation. Cependant, il fait partie de la définition même d'un argument d'aller pour ou contre une proposition : il n'existe pas d'argument « ni POUR ni CONTRE ».

Exemple :

« Socrate est mortel » est une affirmation qui, hors de tout contexte, n'est pas un argument. Mais, dans certains contextes, cette affirmation peut constituer un argument POUR (« Faut-il protéger Socrate des personnes qui cherchent à l'assassiner ? » : oui, car Socrate est mortel). Dans d'autres, cette même affirmation joue le rôle d'un argument CONTRE (« Les philosophes sont-ils immortels ? » : non, car Socrate est mortel – et Socrate est un philosophe).

Logo de l'encyclopédie Wikipédia Voir la page sur l'argumentation de l'encyclopédie Wikipédia.
Comment classer les arguments qui rentrent à la fois dans le POUR et dans le CONTRE ?

Il peut arriver qu'une même idée soit à la fois utilisée POUR et CONTRE quelque chose. En effet, certaines personnes y voient alors des effets désirables, tandis que d'autres y voient des effets non désirés. Il s'agit, dans ce cas, d'inclure cet argument dans les arguments POUR et dans les arguments CONTRE – ou alors, si cela est plus judicieux, de faire figurer cet argument seulement dans le POUR (et de décrire les effets non désirés en tant qu'objections à un argument POUR), ou bien seulement dans le CONTRE (et de décrire les effets non désirés en tant qu'objections à un argument CONTRE).

Exemple :

Dans le débat « Faut-il instaurer un revenu de base ? », l'idée que le revenu de base permet de flexibiliser le marché du travail peut être vue comme un argument POUR (pour les personnes favorables à plus de libéralisme économique) ainsi que comme une objection à l'argument POUR « Le revenu de base apporte de meilleures conditions de vie » (pour les personnes qui voient dans cette « flexibilisation » un risque de dégradation des conditions de travail).

Que faire des arguments qui se répètent ?

Par souci de lisibilité, il est préférable de trouver une présentation qui évite la redondance d'informations [1], mais il arrive parfois qu'un même argument doive être répété à différents endroits de la page. Dans ce cas, il suffit de le résumer une fois, et de renvoyer ses autres occurrences à son résumé par un lien interne.

Exemple :

Dans le débat « Faut-il instaurer un revenu de base ? », l'argument « Instaurer un revenu de base conduit à une baisse de compétitivité » se retrouve à deux endroits : en tant qu'argument CONTRE, et en tant qu'objection à l'argument POUR « Le revenu de base permet de négocier de meilleures conditions de travail ». Il n'est alors résumé que dans le premier cas (là où l'argument est le plus important dans le débat), et apparaît sous forme de lien interne dans le second cas, du type « Voir plus bas : Une baisse de compétitivité ».

Comment classer les arguments contraires ?

Il arrive parfois que les deux propositions contraires soient défendues de part et d'autre. Par exemple, les uns pensent que la chose est possible tandis que les autres pensent qu'elle est impossible. Deux possibilités s'offrent alors :

  • Une des affirmations est incluse dans les arguments POUR, l'autre est incluse dans les arguments CONTRE ;
  • Une des affirmations est incluse dans les arguments POUR (respectivement, CONTRE) et l'autre figure parmi les objections à cet argument POUR (respectivement, CONTRE).

Le fait de préférer l'une ou l'autre de ces possibilités dépend de la force de l'argument selon s'il est classé en argument ou en objection (voir la question plus bas : Quelle différence entre un argument CONTRE et une objection ?).

Exemple :

Dans le débat « Faut-il instaurer un revenu de base ? », deux arguments contraires sont avancés : « L'instauration d'un revenu de base constitue une bonne chose pour l'économie du pays » et « L'instauration d'un revenu de base constitue une menace pour l'économie du pays ». Le premier est classé comme un argument POUR, le second comme un argument CONTRE. Ce sont deux familles d'arguments essentielles au débat.

2. Rassembler les arguments par familles

Dans de nombreux débats, le nombre d'arguments POUR et CONTRE utilisés peut être élevé (de l'ordre de 40 ou 50). Afin de faciliter la lecture, il est alors judicieux de les rassembler par familles. Chaque famille doit pouvoir se reformuler sous la forme d'un argument.

Exemple :

Dans le débat « Faut-il instaurer un revenu de base ? », les arguments suivants tournent autour de l'idée que le revenu de base apporte de meilleures conditions de vie :

  • Le revenu de base permet de lutter contre la pauvreté.
  • Le revenu de base apporte plus de liberté aux individus.
  • Le revenu de base offre plus de temps libre aux individus.
  • Le revenu de base réduit la peur du chômage.
  • Le revenu de base ne stigmatise pas ses bénéficiaires.

Ils peuvent être regroupés au sein de la famille « De meilleures conditions de vie ». Cette famille correspond bien à un argument : « Le revenu de base apporte de meilleures conditions de vie ».

Questions

Peut-on regrouper les arguments par thèmes ?

Une façon assez courante de classer des arguments est de les classer par thèmes (« Arguments politiques », « Arguments économiques », « Arguments moraux », etc.). Ce n'est pas l'approche préconisée sur Wikidébats, qui est une approche argumentative : chaque famille d'arguments doit elle-même pouvoir être traduite sous la forme d'un argument. Cela permet notamment de dégager l'idée générale des arguments similaires. Pour vérifier que la famille créée est bien un argument, retranscrivez-la sous forme d'une phrase qui répond à la question du débat avec « parce que ». Si cette phrase a un sens, il s'agit bien d'un argument.

Exemple :

Les arguments POUR du débat « Faut-il instaurer un revenu de base ? » pourraient être classés selon les thèmes du travail, de l'économie et de la justice. Cependant, ce découpage thématique ne permettrait pas de décrire l'idée générale des arguments qu'ils rassemblent. Plutôt que de se contenter d'« Arguments économiques », une meilleure description de cette famille d'arguments est « Une mesure adaptée à l'économie du 21e siècle ». Cette famille peut en effet être reformulée sous forme d'un argument : « Il faut instaurer un revenu de base parce que le revenu de base est une mesure adaptée à l'économie du 21e siècle » ; ce qui ne fonctionne pas pour une famille thématique : « Il faut instaurer un revenu de base parce qu'il existe des arguments économiques » (sic). Par ailleurs, un regroupement thématique peut, comme ici, mélanger des idées très différentes : derrière le thème du travail peuvent être rangées deux familles d'arguments qu'il est utile de distinguer, « Une mesure adaptée à l'économie du 21e siècle » et « Une bonne chose pour l'économie du pays ».

3. Associer à chaque argument ou famille d'arguments ses objections

Chaque argument ou chaque famille d'arguments soulève potentiellement des objections ou des critiques, qu'il s'agit de lui associer. Si l'objection concerne spécifiquement un argument, c'est une objection à l'argument. Si l'objection concerne plus généralement toute la famille d'arguments, c'est une objection à la famille d'arguments.

Exemple :

Dans le débat « Faut-il instaurer un revenu de base ? » :

  • « Le revenu de base représente un danger pour l'autonomie des femmes » est une objection à l'argument « Le revenu de base apporte plus de liberté aux individus » ;
  • « L'instauration d'un revenu de base risque de dégrader les conditions de travail » est une objection à la famille d'arguments « Le revenu de base apporte de meilleures conditions de vie ».

Questions

Quelle différence entre un argument CONTRE et une objection ?

La question se pose souvent : tel argument contre le sujet du débat doit-il être classé parmi les arguments CONTRE, ou parmi les objections à un argument POUR ? La réponse dépend de l'argument et du débat. Si l'argument a clairement pour conclusion « Non » à la question du débat, alors c'est un argument CONTRE. Si, cependant, la force de cet argument se trouve plus dans le fait qu'il contredise un argument POUR du débat, alors cet argument doit figurer parmi les objections à cet argument POUR.

Exemple :

Dans le débat « Faut-il instaurer un revenu de base ? », l'idée selon laquelle il est injuste que le revenu de base soit identique pour les riches et pour les pauvres est moins un argument contre l'instauration d'un revenu de base, qu'une objection à l'argument POUR selon lequel le revenu de base apporte plus de justice sociale. Il est donc classé parmi les objections à l'argument POUR « Le revenu de base apporte plus de justice sociale ».

Remarque : La même question se pose vis-à-vis des arguments POUR et des objections aux arguments CONTRE. La même réponse prévaut.

Exemple :

Dans le débat « Faut-il instaurer un revenu de base ? », l'idée selon laquelle différents modèles réalistes de financement existent est moins un argument pour l'instauration d'un revenu de base, qu'une objection à l'argument CONTRE selon lequel financer un système de revenu de base est irréaliste. Il est donc classé parmi les objections à l'argument CONTRE « Financer un système de revenu de base est irréaliste ».

Peut-on ajouter des objections aux objections ?

Chaque objection peut elle-même faire l'objet d'objections, dont la connaissance est essentielle pour juger du bien-fondé de l'argument. Cependant, par souci de lisibilité, il ne serait pas pertinent de faire figurer à l'infini les objections de chaque objection. C'est pour cela que, sur Wikidébats, il est recommandé de procéder de la façon suivante :

  • les objections à des arguments apparaissent au sein de boîtes déroulantes orange[2] ;
  • les objections à une famille d'arguments (ou à un argument de niveau 3) apparaissent comme des sections déroulantes sans boîte[3] ;
  • les objections à des objections d'une famille d'arguments (ou d'un argument de niveau 3) apparaissent au sein de boîtes déroulantes orange[4] ;
  • les objections supplémentaires doivent figurer au sein des pages d'arguments ou d'objections détaillés.

Il est à noter que si des sous-sous(-sous)-niveaux d'objections paraissent nécessaires, c'est probablement qu'un débat complexe se niche derrière ces objections. Le plus pertinent est alors de créer une ou plusieurs pages de débats spécifiques sur ces sujets, et de rediriger le lecteur vers ces débats en utilisant le modèle « Débat connexe ».

Formuler les arguments

Voir aussi

Notes et références

  1. Notamment en rassemblant les arguments par familles, et en adressant les objections à la famille d'arguments plutôt qu'à chacun d'entre eux.
  2. Ces boîtes sont créées à partir du modèle « Argument », une fois remplis les paramètres titre-objection, résumé-objection et titre-objection-détaillée.
  3. Il faut alors utiliser le modèle « Objection ».
  4. Ces boîtes sont créées à partir du modèle « Objection », une fois remplis les paramètres titre-objection1, résumé-objection1 et titre-objection-détaillée1.